Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Étude - L’herbicide Roundup serait dangereux pour la santé

    Alors que le gouvernement Harper envisage de permettre la commercialisation de la luzerne génétiquement modifiée Roundup Ready de la multinationale Mosanto, des chercheurs américains concluent que l’herbicide Roundup peut causer des maladies graves, dont le parkinson et le cancer.


    Dans une étude publiée la semaine dernière dans le journal scientifique Entropy, il a été démontré que l’utilisation abondante de ce Roundup dans les serres, les jardins et sur les gazons pouvait contaminer la chaîne alimentaire. En fait, des résidus de glyphosate, l’ingrédient de base du Roundup, ont été détectés dans des denrées alimentaires.


    La chercheuse Stéphanie Seneff, de l’Institut des technologies du Massachusetts, et son collègue, Anthony Samsel, consultant en environnement à la firme Arthur D. Little, notent que « les résidus de glyphosate renforcent les effets nocifs des autres poisons et substances chimiques toxiques déjà présents dans notre environnement. Une fois que tous les résidus toxiques sont réunis, les risques de perturber les fonctions vitales de l’organisme et de causer des maladies graves sont alors plus importants. »


    De plus, les effets dommageables sur le corps humain seraient insidieux et se manifesteraient lentement notamment par des inflammations qui endommagent les cellules du corps tout entier.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.