Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Équiterre s’attaque aux pesticides

    L’étude a passé en revue 142 articles scientifiques consacrés aux pesticides, et elle conclut qu’il existe des liens entre l’exposition aux pesticides et diverses maladies neurologiques et respiratoires, de même que des problèmes du système reproducteur.
    Photo: - Archives Le Devoir L’étude a passé en revue 142 articles scientifiques consacrés aux pesticides, et elle conclut qu’il existe des liens entre l’exposition aux pesticides et diverses maladies neurologiques et respiratoires, de même que des problèmes du système reproducteur.
    L’organisation environnementale Équiterre souhaite que la vente de pesticides au Québec soit mieux encadrée, et que certaines catégories de pesticides soient tout simplement interdites à la vente, comme c’est déjà le cas en Ontario et en Nouvelle-Écosse.

    Équiterre a présenté une étude du Collège des médecins de famille de l’Ontario, publié l’année dernière, pour appuyer ses propos lors d’une conférence de presse mardi.


    L’étude a passé en revue 142 articles scientifiques consacrés aux pesticides, et elle conclut qu’il existe des liens entre l’exposition aux pesticides et diverses maladies neurologiques et respiratoires, de même que des problèmes du système reproducteur. Elle conclut aussi que les enfants sont particulièrement vulnérables à leur exposition. Équiterre demande à ce que le code de gestion des pesticides, adopté en 2003, mais actuellement en révision, ressemble à celui de l’Ontario en interdisant les pesticides à des fins esthétiques. Selon le Dr Jean Zigby, membre de l’Association canadienne des médecins pour l’environnement, le Québec doit appliquer le « principe de précaution » et interdire les pesticides à usage esthétique.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel