Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Actualités sur l'environnementFlux RSS de la section Actualités sur l'environnement

      • video
      En vidéo: un reportage d'«Envoyé spécial» sur les usines de Foxconn fabricant les iPhone et iPad
      L'ère du prêt-à-jeter

      Le legs toxique de la consommation effrénée

      La consommation effrénée d'appareils électroniques à faible durabilité génère de plus en plus de déchets. Or, ces produits contenant des ressources précieuses et des substances toxiques sont toujours...
      La consommation effrénée d’appareils électroniques à faible durabilité génère de plus en plus de déchets. Or, ces produits contenant des ressources précieuses et des substances toxiques sont toujours très peu recyclés. Et quand ils le sont, c’est le plus souvent dans des pays du tiers-monde, dans des conditions déplorables.
      40 réactions | 37 votes
    • L’échelle de Lima

      Dernières semaines de l'année la plus chaude jamais enregistrée sur cette planète. Comment vous sentez-vous ? L'année s'achève, en plus, ponctuée de petits bulletins de fin du monde auxquels on...
      Dernières semaines de l'année la plus chaude jamais enregistrée sur cette planète. Comment vous...
      1 réaction | 0 votes
      Vue aérienne de la baie polluée de Rio (ou Guanabara), où chaque jour sont déversées des milliers de litres d’eau sales sans traitement.

      Une «super-bactérie» dans les eaux où se dérouleront les épreuves de voile aux Jeux

      Des chercheurs brésiliens ont trouvé des bactéries résistantes à la plupart des antibiotiques dans un fleuve qui se jette dans la plage de Flamengo, dans la baie de Rio, où se dérouleront les épreuves...
      Des chercheurs brésiliens ont trouvé des bactéries résistantes à la plupart des antibiotiques dans un fleuve qui se jette dans la plage de Flamengo, dans la baie de Rio, où se dérouleront les épreuves de voile des jeux Olympiques de 2016.
      0 réactions | 2 votes
      Philippe Couillard s’est pourtant déjà montré très intéressé au potentiel gazier de la vallée du Saint-Laurent.

      Couillard ferme la porte au gaz de schiste

      Après cinq années d'intense controverse, le premier ministre Philippe Couillard semble avoir tranché : il n'y aura pas d'exploitation de gaz de schiste au Québec, a-t-il affirmé dans une entrevue à...
      Après cinq années d’intense controverse, le premier ministre Philippe Couillard semble avoir tranché : il n’y aura pas d’exploitation de gaz de schiste au Québec, a-t-il affirmé dans une entrevue à Radio-Canada. «Je crois de toute façon qu’il n’y a pas grand intérêt à développer cette ressource, uniquement sur le plan économique et financier. De toute façon, l’acceptabilité sociale n’est pas là », a-t-il expliqué au cours d’un entretien qui doit être diffusé ce soir au Téléjournal.
      0 réactions | 15 votes
      Entre 1983 et 1992, la planète subissait en moyenne 147 catastrophes météorologiques chaque année. Depuis dix ans, ce chiffre a bondi à une moyenne de 306 par année.

      L’ONU s’inquiète des événements météorologiques extrêmes

      La planète est mieux préparée qu'auparavant pour affronter des catastrophes, mais elle n'est pas prête à réagir aux événements météorologiques extrêmes de l'avenir.
      La planète est mieux préparée qu’auparavant pour affronter des catastrophes, mais elle n’est pas prête à réagir aux événements météorologiques extrêmes de l’avenir.
      0 réactions | 9 votes
      Le BAPE constate du même coup qu’on connaît mal le sous-sol des zones où seraient forés les puits gaziers.
      Gaz de schiste

      Un rapport implacable

      S'il laisse l'industrie du gaz de schiste s'implanter ici, le Québec s'exposera à de sérieux risques pour la santé des citoyens, l'environnement et même l'économie, constate le Bureau d'audiences...
      S’il laisse l’industrie du gaz de schiste s’implanter ici, le Québec s’exposera à de sérieux risques pour la santé des citoyens, l’environnement et même l’économie, constate le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).
      14 réactions | 21 votes
      L’organisme constate également que le cadre législatif actuel n’est absolument pas adapté à l’exploration et à l’exploitation des énergies fossiles.

      Gaz de schiste: pas d’avantages pour le Québec, juge le BAPE

      Malgré ce que répète le lobby du gaz de schiste, rien ne prouve que le développement de cette industrie serait avantageux pour le Québec. L'acceptabilité sociale n'est pas non plus au rendez-vous,...
      Malgré ce que répète le lobby du gaz de schiste, rien ne prouve que le développement de cette industrie serait avantageux pour le Québec. L’acceptabilité sociale n’est pas non plus au rendez-vous, conclut le rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) dans son rapport rendu public lundi matin.
      0 réactions | 36 votes
      350 000 litres de pétrole se sont déversés dans la réserve des Sundarbans, classée à l’UNESCO.

      Catastrophique marée noire au Bangladesh

      15 décembre 2014 | Julien Bouissou - Le Monde | Actualités sur l'environnement
      Une marée noire ravage un trésor mondial de la biodiversité dans l'indifférence de la communauté internationale. La plus grande forêt de mangroves du monde, inscrite au Patrimoine mondial de...
      Une marée noire ravage un trésor mondial de la biodiversité dans l'indifférence de la communauté...
      3 réactions | 14 votes
      Les négociateurs se sont félicités après la conclusion d’un accord que plusieurs jugent insuffisant. Le texte final a apaisé les pays émergents, qui jugeaient que les esquisses précédentes leur faisaient porter la majeure partie du fardeau de réduction des GES.

      Un modeste accord arraché à Lima

      Un accord à l'arraché a été conclu dimanche matin à la conférence sur le climat à Lima, au Pérou. Alors que certaines ONG environnementales se sont montrées très déçues, le directeur principal...
      Un accord à l'arraché a été conclu dimanche matin à la conférence sur le climat à Lima, au Pérou....
      4 réactions | 5 votes
      Si l’entente est relativement modeste c’est qu’il y avait beaucoup de dissensions sur la contribution des pays pauvres et des pays riches.
      Climat

      Accord à l’arraché après plusieurs compromis

      14 décembre 2014 13h34 | Marie Sanz - Agence France-Presse , Céline Serrat - Agence France-Presse | Actualités sur l'environnement
      Un accord à l'arraché a été conclu dimanche matin à la conférence sur le climat à Lima au Pérou après deux semaines de discussions intenses. Le document, qui met la table en vue de la Conférence de...
      Un accord à l’arraché a été conclu dimanche matin à la conférence sur le climat à Lima au Pérou après deux semaines de discussions intenses. Le document, qui met la table en vue de la Conférence de Paris en décembre 2015, contient plusieurs compromis.
      0 réactions | 6 votes
      L’objectif que s’est fixé la communauté internationale est de limiter cette hausse à 2 °C, ce qui implique de réduire de 40 à 70 % les gaz à effet de serre d’ici 2050.<br />
      Climat

      Impasse à Lima

      Les négociations étaient dans l'impasse à la mi-journée samedi à Lima après plus de deux semaines de discussions sur les engagements à prendre courant 2015.
      Les négociations étaient dans l’impasse à la mi-journée samedi à Lima après plus de deux semaines de discussions sur les engagements à prendre courant 2015.
      0 réactions | 2 votes
      Pour le moment, la seule estimation de la quantité de gaz à effet de serre générée par la production pétrolière nécessaire pour alimenter le pipeline disponible est celle produite par l’Institut Pembina.

      Ottawa pressé d’évaluer les GES liés au projet Énergie Est

      Une soixantaine de groupes environnementaux canadiens pressent l'Office national de l'énergie de prendre en compte la question des gaz à effet de serre dans l'étude du projet Énergie Est de...
      Une soixantaine de groupes environnementaux canadiens pressent l’Office national de l’énergie de prendre en compte la question des gaz à effet de serre dans l’étude du projet Énergie Est de TransCanada. L’organisme fédéral a toutefois déjà indiqué que cet aspect ne ferait pas partie de l’évaluation du projet d’exportation de pétrole des sables bitumineux.
      0 réactions | 17 votes
      Le pipeline Énergie Est traversera un total de 11 rivières à un endroit où le risque de glissement de terrain est considéré comme étant «élevé». C’est le cas de la rivière Batiscan.<br />
      Pipeline Énergie Est

      20 rivières posent un risque majeur

      Lorsqu'il traversera le territoire québécois, le pipeline Énergie Est devra franchir plus d'une trentaine de cours d'eau dans des secteurs présentant des risques évidents de glissements de terrain en...
      Lorsqu’il traversera le territoire québécois, le pipeline Énergie Est devra franchir plus d’une trentaine de cours d’eau dans des secteurs présentant des risques évidents de glissements de terrain en raison de l’instabilité des rives. C’est ce que conclut une étude produite pour TransCanada et dont Le Devoir a obtenu copie.
      68 réactions | 71 votes
    En vedette

    Tous nos chroniqueurs
    Chroniques
    Éditoriaux

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Blogues
    Idées et Libre opinion