Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Canada: les grands patrons gagnent 149 fois le salaire moyen

    Les Américains trônent toutefois au sommet de la liste avec un écart de 265 fois pour une rémunération totale moyenne de 14,3 millions.
    Photo: Lee Wu CC Les Américains trônent toutefois au sommet de la liste avec un écart de 265 fois pour une rémunération totale moyenne de 14,3 millions.

    Le Canada se classe au septième rang pour ses patrons les mieux payés. La rémunération moyenne d’un chef de direction atteint 149 fois celle du travailleur moyen.

     

    La liste vient de l’agence financière Bloomberg. Le classement porte sur le revenu total des dirigeants d’entreprise composant les principaux indices boursiers. Ainsi, un chef de direction au Canada a reçu une rémunération totale moyenne de 6,5 millions $US, selon une compilation faite en décembre, soit 149 fois celle du travailleur moyen. Il arrive au 7e rang d’un classement mondial mesurant l’écart de revenus dans 22 pays.

     

    Les Américains trônent toutefois au sommet de la liste avec un écart de 265 fois pour une rémunération totale moyenne de 14,3 millions comprenant salaire, fixe et variable, actions et primes de retraite. Il faut retenir toutefois que le différentiel canado-américain n’est pas sans refléter, en partie, une performance boursière contrastée. En Bourse, les progressions des indices à ce jour atteignent les 20-25 % à New York, les 6 % à Toronto.

     

    Arrive deuxième l’Inde, avec un écart de 229 fois, puis le Royaume-Uni, avec un écart de 201. Les autres tombent sous la barre des 200 fois. Dans son étude, Bloomberg retient toutefois une mesure peu précise. L’agence mesure le revenu moyen des travailleurs selon le PIB par habitant, calculé en parité de pouvoir d’achat.

     

    Au bas de la liste, la Norvège ferme la marche avec un écart de 20 fois. Les autres principaux pays nordiques arrivent aux 14e et 18e rangs, occupés respectivement par la Finlande (71 fois) et la Suède (60 fois). En Chine, au 10e rang, le chef de direction reçoit une rémunération moyenne équivalant à ce que gagnent 127 travailleurs.

     

    Hausse en 2016

     

    En juin dernier, le Globe and Mail publiait les données 2016 de la rémunération de la haute direction des 100 plus grosses compagnies canadiennes inscrites en Bourse. La rémunération médiane des chefs de direction avait progressé de 10,8 % par rapport à 2015 pour se chiffrer à 6,3 millions $CAN. Le salaire médian de base du chef de direction avait augmenté de 5,6 % et le bonus médian, de 3,8 %. Les gains les plus importants ont été enregistrés dans l’octroi d’options d’achat d’actions, en hausse de 13,3 %, voire dans l’émission d’actions et équivalents, en augmentation de 25,6 %. Le quotidien torontois ajoute dans sa liste la valeur des régimes de pension lorsqu’il y a présence de régimes à prestations déterminées.

     

    À cette compilation, il fallait ajouter la valeur médiane des options non exercées et celle des actions (ou équivalents) versées mais non acquises, à 3,8 millions, gonflant à 16,1 millions la valeur médiane des actions octroyées. Et bonifier le tout du coût médian des régimes à prestations déterminées.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.