Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    La Banque du Canada maintient son taux directeur à 1%

    Photo: Adrian Wyld Archives La Presse canadienne

    La Banque du Canada a laissé son taux directeur intact à 1 % à l’issue de sa réunion de politique monétaire mercredi matin, une décision dans le contexte d’une croissance économique plus forte que prévu en première moitié de 2017 qui « devrait se modérer » dans la deuxième.

     

    La banque centrale a haussé son taux directeur de 25 points de base à deux reprises cette année, une première fois en juillet et une deuxième en septembre.

     

    La majorité des économistes prévoyaient que la Banque du Canada attende un peu avant de dégainer une troisième fois, histoire d’observer l’évolution de l’économie canadienne au cours de l’automne.

     

    « Comme nous l’avons prévu en juillet, l’économie montre des signes de modération au deuxième semestre de l’année. Néanmoins, nous nous attendons à ce que l’économie continue de croître à un rythme supérieur à son potentiel », a dit le gouverneur de la Banque, Stephen Poloz, dans sa déclaration d’ouverture lors d’une conférence de presse à Ottawa.

     

    Le taux directeur influence le taux d’intérêt utilisé par les banques lorsqu’elles se prêtent des fonds sur une base quotidienne, et a des effets indirects sur les prêts à la consommation et aux entreprises.

     

    La Banque du Canada a indiqué dans sa décision que la croissance du produit intérieur brut pour l’année devrait atteindre 3,1 %, et 2,1 % en 2018.

     

    « Le Conseil de direction fera preuve de circonspection au moment d’envisager de futurs ajustements des taux d’intérêt », a ajouté M. Poloz en précisant que la Banque sera guidée par « les nouvelles données ».

     













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.