Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Lettre

    Le REM, une fausse bonne idée

    10 juin 2017 | Denis Harvey Montréal, le 6 juin 2017 | Actualités économiques

    J’ai mis un certain temps à me faire une tête au sujet du REM, mais à la lecture de plusieurs interventions — certaines en appui, certaines en opposition — il me semble aujourd’hui que nous nous acheminons vers un spectaculaire gâchis.

     

    Alors que le transport en commun fait quasiment du surplace depuis quelques années à Montréal, nous allons mettre beaucoup de billes dans un panier troué ! L’incertitude au sujet de la tarification alors que nous savons que la Caisse de dépôt doit — et je n’ai rien contre — faire du profit avec cet investissement (sans parler des infrastructures existantes qui seront littéralement cédées à l’investisseur), le constat voulant que la plupart des usagers qui emprunteront ce train utilisent déjà le transport en commun (impact négligeable, donc, en matière de retrait d’automobiles) et le fait que le REM encouragera l’étalement urbain nous forcent à poser une question à nos dirigeants : comment un projet aussi étrange peut-il continuer à faire son chemin ? Tout cet argent englouti qui pourrait servir à des projets plus modestes et pourtant plus porteurs à tous les égards. Qu’est-ce qui est derrière tout ça : des ego surdimensionnés, des élus et des administrateurs qui n’utilisent pas le transport en commun, un manque de jugement et de capacité d’analyse ? Tout ça, ou pire ?













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.