Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Fermeture de la mine d'or le Géant Dormant en Abitibi

    Amos — La compagnie minière North American Palladium a annoncé hier la fermeture de la mine d'or du Géant Dormant, située près d'Amos en Abitibi-Témiscamingue, entraînant la mise à pied d'environ 90 employés.

    Par voie de communiqué, l'entreprise a indiqué qu'elle n'a «pas pu élaborer un plan de mine rentable», malgré diverses tentatives d'exploration en profondeur. Elle a expliqué qu'elle doit donc réorganiser la portion aurifère de ces activités, qui incluent aussi l'exploitation d'une mine de palladium.

    North American Palladium a précisé que l'usine de concentration du Géant Dormant restera en activité et sera utilisée pour traiter le minerai issu de la mine Vezza, dont les activités d'exploitation doivent débuter au début du deuxième trimestre. De plus, l'entreprise a fait savoir qu'elle tentera de réaffecter les employés de Géant Dormant vers la mine Vezza, mais qu'environ 90 personnes perdront tout de même leur emploi.

    Le Syndicat des Métallos, qui représente les 100 travailleurs de la mine, a accusé la compagnie de «manquer de tact», dénonçant le fait que les employés ont été avertis de la fermeture hier matin alors qu'ils se rendaient au travail, affirmant aussi que les médias ont été prévenus avant les travailleurs.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel