Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Des millions d'heures de travail perdues

    Ottawa — L'absentéisme dû à la grippe A(H1N1) ou à la grippe saisonnière a entraîné la perte de 29,5 millions d'heures de travail au Canada au mois de novembre.

    Au total, selon les données de Statistique Canada publiées hier, 1,5 million d'employés de 15 à 69 ans, soit 9 % des travailleurs de ce groupe d'âge, ont déclaré s'être absentés du travail en raison d'une de ces deux grippes en novembre. En moyenne, ces travailleurs absents ont perdu chacun 19,6 heures de travail durant le mois.

    La perte en heures de travail a été en partie compensée par le temps supplémentaire effectué le même mois. En tout, 600 000 personnes du même groupe d'âge ont fait, au total, 8,6 millions d'heures supplémentaires en raison de la grippe H1N1 ou de la grippe saisonnière.

    Le résultat net a été une perte de 20,9 millions d'heures de travail en novembre.

    À l'échelon provincial, l'absentéisme le plus élevé attribuable à la grippe parmi les travailleurs a été observé à Terre-Neuve-et-Labrador, où 14,2 % des travailleurs de 15 à 69 ans ont déclaré avoir perdu des heures de travail. Le taux le plus faible, soit 7,6 %, a été enregistré au Québec.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.