Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Uranium - L'alerte raisonnable

    Une vingtaine de médecins de Sept-Îles menacent de quitter la région si le gouvernement du Québec refuse de décréter un moratoire sur l'exploration d'une mine d'uranium à quelques kilomètres de la ville. Si le moyen choisi est excessif, le problème soulevé n'en est pas moins sérieux. Non seulement l'exploitation d'une mine d'uranium présente-t-elle une menace pour la santé et l'environnement, mais la compagnie impliquée n'a pas la crédibilité nécessaire pour susciter la confiance.

    Il y aura bientôt un an qu'un important groupe de médecins de la région de Sept-Îles a sonné l'alarme au sujet du projet d'exploration d'uranium au lac Kachiwiss situé à 20 kilomètres de Sept-Îles, non loin de la rivière Moisie. Pour ces médecins, même si la phase d'exploration conduite par la société Terra Ventures Inc. de Colombie-Britannique (province qui a elle-même décrété un moratoire permanent...) n'est pas la plus risquée, l'éventuel passage aux étapes ultérieures amène à s'opposer dès maintenant à toute activité de prospection dans le secteur.

    Selon les opposants, l'exploitation d'une mine d'uranium fait appel à des techniques d'extraction qui génèrent plus de 99,8 % de résidus qui sont presque aussi radioactifs que le minerai lui-même. D'un bout à l'autre de la chaîne de production, le risque de contamination est élevé: contamination de l'air par le radon, un gaz radioactif cancérigène; contamination du sol par les centaines de milliers de tonnes de résidus radioactifs accumulés sur place pour toujours; et contamination de l'eau par le processus d'extraction autant que par l'érosion naturelle.

    Le Canada est le deuxième producteur d'uranium au monde, mais aucune mine n'a encore été creusée au Québec. Depuis peu, on assiste cependant à la multiplication des projets d'exploration à cause de l'explosion du nombre de centrales nucléaires en construction dans le monde, notamment en Chine, et parce que le Québec n'a toujours pas imposé de moratoire, comme l'ont fait la Nouvelle-Écosse et la Colombie-Britannique.

    À cause du risque inhérent, l'exploration et l'exploitation d'une mine d'uranium exigent non seulement que le site soit idéal sur le plan géographique et géologique, ce qui n'est pas le cas du projet du lac Kachiwiss, mais aussi qu'il soit mené par une entreprise solide et crédible dont le bilan est absolument parfait. Terra Ventures Inc. ne répond pas à cette exigence.

    Selon nos recherches, Terra Ventures est une société minuscule qui n'a réalisé aucun profit ni même aucun revenu au cours des deux dernières années! L'argent dépensé, soit à peine 4 millions l'an dernier, provient en totalité d'investisseurs à la recherche de titres très spéculatifs qui espèrent que l'action s'envolera un jour.

    La presque totalité des dépenses effectuées l'an dernier est allée en frais de justice et en frais administratifs, en consultations et en commissions à des courtiers. À peine 900 000 $ ont été consacrés au forage... la totalité à Sept-Îles. Bref, rien ne dit que Terra Ventures existera encore dans un an, mais les milliers de mètres de trous forés au lac Kachiwiss seront toujours là, sans protection comme la loi l'exige, du moins si l'on se fie à la vidéo diffusée sur Internet par les opposants.

    Entre les craintes exprimées par les médecins et par des centaines de citoyens de la Côte-Nord, de l'Outaouais et des Hautes-Laurentides où des projets sont annoncés, et les ambitions d'une société d'exploration de Colombie-Britannique, la population du Québec doit pouvoir trancher en connaissance de cause. Pour cette raison, un moratoire s'impose.

    *****

    j-rsansfacon@ledevoir.ca
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel