Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    En bref - Conclure Doha au plus vite

    30 novembre 2009 |Agence France-Presse (photo) - Agence France-Presse | Actualités économiques
    Genève — Une centaine de pays en développement ont réclamé hier une conclusion rapide du cycle de Doha paralysé par le manque d'engagement des États-Unis qu'ils ne nomment qu'en coulisse et sur lesquels ils comptent faire pression durant la réunion ministérielle de l'OMC d'aujourd'hui.

    «Les ministres du G20 appellent à des actions urgentes pour le cycle de Doha» de libéralisation des échanges, explique le groupe comprenant le Brésil, la Chine et l'Inde dans une déclaration commune avec l'ensemble des pays en développement et émergents de l'OMC tels que les ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique), le groupe Afrique ou encore les pays pays les moins développés (PMA).












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.