Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    États-Unis - La Fed prévoit une croissance modérée en 2010

    17 novembre 2009 |Agence France-Presse (photo) - Agence France-Presse | Actualités économiques
    Washington — Le président de la banque centrale américaine (Fed) Ben Bernanke a indiqué hier qu'il prévoyait une «croissance économique modérée» aux États-Unis en 2010, mais que la montée du chômage et la faiblesse des prêts des banques étaient deux motifs de «grandes inquiétudes».

    «Je prévois que la croissance économique modérée continuera l'année prochaine», a déclaré M. Bernanke lors d'un discours prononcé devant le Club économique de New York, dont le texte a été transmis à la presse.

    Faisant référence à la reprise observée depuis l'été, M. Bernanke a estimé que le redressement de l'économie résultait «plus que de facteurs purement temporaires» comme le soutien de l'État à l'activité. «Aujourd'hui, la conjoncture financière est meilleure» qu'il y a un an, «mais des défis économiques importants demeurent», a-t-il dit. «Le flux du crédit reste entravé, l'activité économique faible et le chômage beaucoup trop élevé», a-t-il ajouté.

    Le billet vert

    Au sujet du billet vert, qui donne des signes de faiblesse sur le marché des changes, M. Bernanke, a déclaré que la Fed surveillait l'évolution du dollar et qu'elle était «attentive aux implications» de ses variations en matière de politique monétaire. La politique de la banque centrale «contribuera à faire en sorte que le dollar soit fort et une source de stabilité financière mondiale», a-t-il assuré.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.