Des millions d'heures de travail perdues

Ottawa — L'absentéisme dû à la grippe A(H1N1) ou à la grippe saisonnière a entraîné la perte de 29,5 millions d'heures de travail au Canada au mois de novembre.

Au total, selon les données de Statistique Canada publiées hier, 1,5 million d'employés de 15 à 69 ans, soit 9 % des travailleurs de ce groupe d'âge, ont déclaré s'être absentés du travail en raison d'une de ces deux grippes en novembre. En moyenne, ces travailleurs absents ont perdu chacun 19,6 heures de travail durant le mois.

La perte en heures de travail a été en partie compensée par le temps supplémentaire effectué le même mois. En tout, 600 000 personnes du même groupe d'âge ont fait, au total, 8,6 millions d'heures supplémentaires en raison de la grippe H1N1 ou de la grippe saisonnière.

Le résultat net a été une perte de 20,9 millions d'heures de travail en novembre.

À l'échelon provincial, l'absentéisme le plus élevé attribuable à la grippe parmi les travailleurs a été observé à Terre-Neuve-et-Labrador, où 14,2 % des travailleurs de 15 à 69 ans ont déclaré avoir perdu des heures de travail. Le taux le plus faible, soit 7,6 %, a été enregistré au Québec.
3 commentaires
  • Khalid Bahdine - Inscrit 16 janvier 2010 10 h 40

    La statistique est l'art de mentir avec précision !

    Arrêtez de diffuser n'importe quoi. Ces chiffres ne font que créer la zizanie, et ne renseignent nullement sur la réalité des choses. Cela me rappelle la valeur de l'aide du gouvernement à l'étranger, qui la calcule au prix fort pour tromper le monde.
    Ces chiffres ne font que créer un malaise entre deux pans de la société : le concept de ''diviser pour régner'' ne fait que créer le chaos à moyen et long termes. Alors assez !

  • Donald Bordeleau - Abonné 16 janvier 2010 12 h 02

    Bizarre, le processus de communication se continue...


    Cette statistique ne confirme pas hors de tous doutes que se soit l'effet du montage du Projet Pandémique qui soit en cause.

    On constate une grossière manipulation des données pour se donner bonne conscience pour la mise en branle du projet de vaccination.

    Selon les données des années passées, il n'y a pas de différence dans les statistiques.

    Petite manipulation par les quelques centaines d'Initiés. Tout cela a été un beau processus de communication de la part des compagnies Pharmaceutique. Une collusion mondiale des compagnies avec l’O.M.S pour plus de profits, on ne fait plus la guerre on fera des vaccins payants, payants.

    Dr Grippe qui déclara hier que la pandémie n'était pas un leurre. Que cela était fondé sur des faits précis. http://www.voltairenet.org/article163315.html

    Encore très bizarre. L'avenir nous dira que cela n'était que des balivernes.

    S.V.P. Revoir l'objectivité des journalistes et recherche de la vérité

  • Donald Bordeleau - Abonné 12 février 2010 20 h 09

    Grippe saisonnière !

    On ne fait que rapporter la nouvelle, elle battait son plein en France aussi

    Manipulation de l’information, abus du lobby pharmaceutique, liens politiques.

    Les urgences n’ont pas été plus occupées que par les années passées au Québec selon les médias, mais ou l’ICIS a pris les données de 3 à 4 fois plus du taux d’hospitalisation. Aucune comparaison avec les autres pays. Mais on est maintenant les champions tout azimut de la H1N1, Merci Madame Boisvert

    Il n’y a pas eu aucun débordement, sauf les débordements de ceux qui assuraient la poursuite du processus de vaccination. La France a dépensé 1 milliards pour l’achat des vaccins, moins de 10 % de vaccinations de la population. A qui profite la pandémie ? La Suisse a payé le vaccin à 11.50 $ alors que la France aura payé seulement 4.20 $ de la même compagnie, bizarre.


    Finalement tout cela a été un beau processus de communication de la part des compagnies Pharmaceutique. Une collusion mondiale des compagnies avec l’O.M.S pour plus de profits, on ne fait plus la guerre on fera des vaccins payants, payants.

    Que penser du Dr. Grippe, le professeur Albert Osterhaus est le principal conseiller de l’Organisation mondiale de la Santé face à la pandémie de grippe H1N1. Voir le lien internet de ce Monsieur http://www.voltairenet.org/article163315.html

    Au Québec, 70 % de médecins étaient sceptiques pour l'utilité de la vaccination.

    Le gouvernement a été très agressif dans sa stratégie et subtile pour grossir les goussets ( près de 5 millions ) des journaux de Gesca avec souvent trois pages par jours de propagande.

    Un don de 60 millions des gouvernements pour assurer notre sécurité nationale à GlaxoSmithKline qui génère déjà des milliards en profit. Contrat de grée à grée sans suivre les règles. De plus, des contrats alléchants pour la production des vaccins avec un certains retour dans les coffres des partis politiques.

    Les coûts de l'opération pour le projet Pandémique à débuter en 2001 au Canada, pour le Québec le montant dépasse les 250 millions. Il faut compter les coûts accessoires comme location, temps supplémentaire et autres. De plus en toute urgence, la firme B.C.P de Monsieur Parisella a reçu plusieurs millions pour les publicités touts azimuts. Cela rappelle les soupçons de Gomery sur les 159 millions en commandites à BCP qui a généré près de 24 millions en salaires et bonis.

    Les commandites et le projet H1N1 semble du pareil au même. Les commandites étaient menées par une centaine d’initiés pour des millions de dollars. Le projet H1N1 est aussi mené par plusieurs centaines d’initiés, comme les gouvernements, l’O.M.S. et les pharmaceutiques pour des profits de plusieurs milliards de dollars.

    Est-ce que le DR. Poirier sera là pour le prochain projet Pandémique ?

    Continuer à nous fournir vos statistiques, c’est drôle comment fonctionne le processus des communications pour sauver les apparences

    Voir les références

    http://www.toupie.org/Dictionnaire/Propagande.htm

    http://www.youtube.com/watch?v=ShwpgvmjBbg