Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    ThéâtreFlux RSS de la section Théâtre

      « Julie – Tragédie canine » propose, avec son titre ironique, une comédie légère et caricaturale.
      Théâtre

      Amitié intéressée

      2 mars 2015 | Marie Laliberté | Théâtre
      Rentrant de voyage, Laurence constate que Julie, sa chienne adorée, a disparu. Le responsable : Guillaume, trop absorbé par une partie de baseball à la télévision pour surveiller toutou. En...
      Rentrant de voyage, Laurence constate que Julie, sa chienne adorée, a disparu. Le responsable :...
      0 réactions | 0 votes
      La création de Larry Tremblay est une réflexion froidement grinçante sur la célébrité et la banalisation du discours sur les tribunes médiatiques.
      Théâtre

      Derrière l’image

      2 mars 2015 | Marie Labrecque | Théâtre
      « Pas facile de dire n'importe quoi », constate l'un des personnages de Grande écoute, avant de se mettre à discourir sur la boisson qu'il ingurgite, captivant sujet s'il en est... La moindre...
      « Pas facile de dire n'importe quoi », constate l'un des personnages de Grande écoute, avant de se...
      0 réactions | 1 votes
      Autour de la table, il y a trois générations de Québécois.
      Théâtre

      À qui la faute?

      L'une des plus grandes qualités d'Olivier Choinière est sans nul doute de surgir là où l'on ne l'attend pas. Pour l'auteur et metteur en scène, l'imprévisibilité est une quête, l'effet de surprise,...
      L'une des plus grandes qualités d'Olivier Choinière est sans nul doute de surgir là où l'on ne...
      0 réactions | 0 votes
      Plus proche de l’installation et du laboratoire vivant que du théâtre, l’objet n’a rien de banal.
      Théâtre

      Dans quel état j’erre?

      26 février 2015 | Fabien Deglise | Théâtre
      Aimer ? Ne pas aimer ? Ou bien juste se laisser émouvoir, troubler, malmener par DTC (On est bien) ? Là sont les questions que force cette création pour le moins troublante de la Clinic Orgasm...
      Aimer ? Ne pas aimer ? Ou bien juste se laisser émouvoir, troubler, malmener par DTC (On est bien) ?...
      0 réactions | 0 votes
      Nine, jeune adolescente qui a passé une année dans l’isolement, l’obscurité et le silence d’une pièce secrète.
      Théâtre

      L’imagination au pouvoir

      25 février 2015 | Marie Labrecque | Théâtre
      C'est une épouvantable histoire d'enfance saccagée. Et le pire, c'est que, depuis la création du Désir de Gobi -- en 2000, au Quat'Sous --, ces horreurs de filles ou de femmes séquestrées,...
      C'est une épouvantable histoire d'enfance saccagée. Et le pire, c'est que, depuis la création du...
      0 réactions | 2 votes
      Alors que Maude Guérin est fascinante de vulgarité aussi bien que de vulnérabilité, Normand D’Amour glisse adroitement de l’apathie à la fureur.
      Théâtre

      Échanges de couples

      23 février 2015 | Christian Saint-Pierre | Théâtre
      Dirigée par Louis-Georges Carrier, mettant en vedette Marjolaine Hébert et Gérard Poirier, la dernière production de Qui a peur de Virginia Woolf ? chez Duceppe remonte vraisemblablement à la fin...
      Dirigée par Louis-Georges Carrier, mettant en vedette Marjolaine Hébert et Gérard Poirier, la...
      0 réactions | 2 votes
      Catherine Frot reste pendant plus d’une heure en symbiose totale avec le texte de Beckett.
      Théâtre

      Vol au-dessus d’un nid de coucou

      23 février 2015 | Fabien Deglise | Théâtre
      Pas facile, ce texte de Samuel Beckett, sans doute l'un des plus éthérés de l'oeuvre du dramaturge irlandais.   Monté sur un tricot de métaphores, sur un registre langagier au simplisme et à la...
      Pas facile, ce texte de Samuel Beckett, sans doute l'un des plus éthérés de l'oeuvre du dramaturge...
      0 réactions | 2 votes
      En général, la pièce orchestre un cérémonial de libération somme toute assez joyeux.
      Théâtre

      Gentilles fées

      23 février 2015 | Marie Labrecque | Théâtre
      C'est timide, mais notable : le retour sur nos scènes d'une parole qui s'affiche ouvertement féministe. Même Les fées ont soif, montée par le Théâtre de la Bordée la saison dernière, vit une...
      C'est timide, mais notable : le retour sur nos scènes d'une parole qui s'affiche ouvertement...
      0 réactions | 0 votes
      Denis Bernard, Macha Limonchik et le metteur en scène Claude Poissant

      Le vécu cathodique

      21 février 2015 | Alexandre Cadieux | Théâtre
      Larry Tremblay éprouve une inquiétude qui n'est pas neuve. 2015 marque le dixième anniversaire de la publication d'un petit brûlot intitulé Résister à la littéréalité. L'auteur de L'orangeraie et...
      Larry Tremblay éprouve une inquiétude qui n'est pas neuve. 2015 marque le dixième anniversaire de la...
      0 réactions | 0 votes
      Le projet du Cube constitue la deuxième phase d’une initiative plus vaste de conversion de l’ancien lieu de culte désigné sous le nom d’îlot Sainte-Brigide-de-Kildare.
      Théâtre jeunes publics

      L’organisme Le Cube reçoit 11 millions

      21 février 2015 | François Lévesque | Théâtre
      Ça y est, c'est confirmé : le centre international de recherche et de création en théâtre pour l'enfance et la jeunesse, Le Cube, pourra emménager dans l'ancienne église Sainte-Brigide-de-Kildare....
      Ça y est, c'est confirmé : le centre international de recherche et de création en théâtre pour...
      0 réactions | 0 votes
      • photo
      • video
      Des objets scéniques atypiques qui veulent déjouer les publics et remettre en question les conventions (une scène des «Oiseaux mécaniques»)

      Éloge de l’aspérité

      21 février 2015 | Fabien Deglise | Théâtre
      La tonalité vocale semble perdue dans la gorge, mais le regard, lui, est doux, déterminé aussi. « Ce que l'on fait, c'est se battre contre la "lissité" moderne, contre tous ces conformismes, cette...
      La tonalité vocale semble perdue dans la gorge, mais le regard, lui, est doux, déterminé aussi. « Ce...
      0 réactions | 1 votes
      <em>Débris</em>, c’est l’humanité dans sa faiblesse crue.

      Peinture et collage

      20 février 2015 | Fabien Deglise | Théâtre
      Tout est en morceaux. Dans Débris. Pièce montée à La Licorne. En ce moment. À Montréal.   Du coup, cette critique le sera aussi. Pourquoi pas ?   Tant de fragments : c'est la faute à un accident...
      Tout est en morceaux. Dans Débris. Pièce montée à La Licorne. En ce moment. À Montréal.   Du coup,...
      0 réactions | 1 votes
      Théâtre

      Correspondance exaltée

      19 février 2015 | Alexandre Cadieux | Théâtre
      Il y a une certaine difficulté à faire théâtre d'une matière épistolaire, surtout lorsque ladite correspondance bat d'une haute exaltation des sentiments. Dès lors qu'elle tient lieu de dialogue...
      Il y a une certaine difficulté à faire théâtre d'une matière épistolaire, surtout lorsque ladite...
      0 réactions | 0 votes
      Une scène de «La vecchia vacca»
      Théâtre

      La belgitude, ou bien?

      19 février 2015 | Fabien Deglise | Théâtre
      La belgitude, vous connaissez ? C'est ce mot qui tente de capter l'essence d'une complexité : la quête identitaire des Belges, quête qui se joue généralement dans l'autodérision, avec cet humour...
      La belgitude, vous connaissez ? C'est ce mot qui tente de capter l'essence d'une complexité : la...
      0 réactions | 2 votes
      Christian Essiambre (à gauche) et Pierre-Guy Blanchard jouent leur propre rôle avec un naturel désarmant.
      Théâtre

      Vivre et laisser vivre

      17 février 2015 | Gabriel Marcoux-Chabot | Théâtre
      Authenticité, profondeur, vivacité. Voilà qui pourrait résumer les principales qualités du Long voyage de Pierre-Guy B., deuxième volet d'une trilogie de fiction autobiographique à saveur acadienne...
      Authenticité, profondeur, vivacité. Voilà qui pourrait résumer les principales qualités du Long...
      0 réactions | 0 votes
    • Théâtre

      Un Valentin dans les poubelles

      17 février 2015 | Alexandre Cadieux | Théâtre
      Les écoeuré(e)s du rouge-rose-gris me pardonneront d'étirer ainsi la sauce. Il faut savoir que, bien que mon rapport au temps se définisse essentiellement par une fréquentation assidue de la...
      Les écoeuré(e)s du rouge-rose-gris me pardonneront d'étirer ainsi la sauce. Il faut savoir que, bien...
      0 réactions | 6 votes
      • video
      Catherine Frot est de passage au Québec pour la pièce «Oh les beaux jours», de Samuel Beckett.
      Théâtre

      Catherine Frot en joyeuse ensevelie

      16 février 2015 | Odile Tremblay | Théâtre
      Quand, à 16 ou 17 ans, Catherine Frot avait vu sur les planches Madeleine Renaud jouer la Winnie d'Oh les beaux jours de Samuel Beckett aux côtés de son mari, Jean-Louis Barrault, l'esprit de...
      Quand, à 16 ou 17 ans, Catherine Frot avait vu sur les planches Madeleine Renaud jouer la Winnie...
      0 réactions | 2 votes
      La ludique troupe possède une identité unique et une niche artistique bien balisée, où des trames farfelues cohabitent avec une forme qui doit être réglée au quart de tour.
      Théâtre

      Matriochka théâtrale

      16 février 2015 | Marie Labrecque | Théâtre
      Le Groupe de poésie moderne (GPM) s'est égaré en chemin et ne retrouve plus sa place. Ce sont ses membres eux-mêmes qui le disent dans leur nouvelle création, très autoréférentielle, où rodent,...
      Le Groupe de poésie moderne (GPM) s'est égaré en chemin et ne retrouve plus sa place. Ce sont ses...
      0 réactions | 3 votes
      • video
      Après plusieurs années passées derrière la caméra, Claude Desrosiers présente sa première mise en scène professionnelle au théâtre.

      L’art au temps de la catastrophe

      14 février 2015 | Alexandre Cadieux | Théâtre
      Il s'agit moins d'une conversion que d'un retour, pourrait-on dire. Il y a 25 ans, Claude Desrosiers a tourné le dos à une carrière de comédien pour retourner sur les bancs d'école ; c'est entre...
      Il s'agit moins d'une conversion que d'un retour, pourrait-on dire. Il y a 25 ans, Claude Desrosiers...
      0 réactions | 0 votes

    Tous nos chroniqueurs
    Chroniques
    Éditoriaux

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Blogues
    Idées et Libre opinion