Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Critique

    «Angèle Dubeau et la Pietà, pour une dernière fois»: 20 plus tard, l’au revoir

    La violoniste étoile et son ensemble tirent leur révérence avec élégance et un plaisir contagieux!

    23 décembre 2017 |Amélie Gaudreau | Télévision
    Le téléspectateur passe une très belle heure chargée d’un répertoire accessible au plus grand nombre avec Angèle Dubeau.
    Photo: ICI Radio-Canada Le téléspectateur passe une très belle heure chargée d’un répertoire accessible au plus grand nombre avec Angèle Dubeau.

    Ceux qui voudraient voir dans ce court texte une critique du concert capté au Grand Théâtre de Québec en novembre dans le cadre de l’ultime tournée québécoise d’Angèle Dubeau et son ensemble La Pietà, après 20 ans d’existence, risquent d’être déçus. L’intention est autre ici puisque c’est avec des yeux et des oreilles de téléspectateur « moyen », qui connaît comme tout le monde la célèbre violoniste à la carrière internationale, celle qui a réussi à intéresser des publics pas forcément « naturels » à la musique classique, maintenant si rare à heure de grande écoute à la télévision généraliste.

     

    Et ce téléspectateur passe une très belle heure, chargée d’un répertoire accessible au plus grand nombre, qui pige autant dans les classiques (Danse macabre de Saint-Saëns, qui ouvre avec fougue le concert) que dans la musique plus contemporaine (Life de Ludovico Einaudi). Le tout est servi admirablement sur scène par Dubeau et ses musiciennes, que l’on sent liées par une connivence et un plaisir évident de jouer encore et toujours, malgré la fin imminente. Et c’est là que réside le principal atout de cette captation télé : nous faire sentir le bonheur qui se dégage de cet ensemble de musiciennes et de sa célèbre meneuse, au bord de la retraite de la scène, et qui donne tout avant qu’il ne soit trop tard. Espérons que ce genre d’expérience télévisuelle pourra se reproduire à heure de grande écoute, et pas seulement dans le temps des Fêtes ou quand une tête d’affiche fait son dernier tour de piste…

    Angèle Dubeau et la Pietà, pour une dernière fois
    ICI Radio-Canada, vendredi, 21 h












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.