Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Lettre

    Du contenu culturel de plus en plus anglo chez notre assimilateur national

    9 janvier 2017 | Maxime Courval Montréal, le 8 janvier 2017 | Télévision

    Le 31 décembre, à l’émission en Direct de l’univers, on a présenté un melting pot franglais de chansons. Le thème de la soirée de cette émission canadienne ? Montréal ou Québec ? mais non ! New York, et pour rester dans l’atmosphère américaine, on a déniché une brochette de personnalités qui avait en commun des souvenirs d’enfance de mélodies américaines et ainsi on nous fait avaler 40 % de chansons anglophones et, pour enfoncer le clou de ce festival américain, on nous a présenté des jeunes qui étaient nés le 11 septembre 2001, qui est en effet un événement marquant de notre culture québécoise ! Ainsi donc, le message était clair : les Québécois sont des joyeux Américains bilingues rêvant de passer les fêtes dans leur capitale culturelle, New York. Pour nous faire avaler cette couleuvre anglo-américaine, le tout était entrelardé de chansons québécoises avec une finale franco-française : Aznavour et Patrick Bruel qu’on avait fait venir par Air-France in the air. Ce n’est pas la première fois que l’assimilateur national nous présente un contenu largement bilingue; le sommet avait été le Show du Refuge avec un contenu à 70 % anglophone. Thank you, merci !













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.