Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Lettres - Un grand prix ridiculement petit

    20 septembre 2011 |Geneviève Girard, le 18 septembre 2011 | Télévision
    Bien que ne m'étant jamais intéressée, ni de près ni de loin, à la remise des prix du gala des Gémeaux, le camouflet qui a été infligé cette année à la contribution télévisuelle de Victor-Lévy Beaulieu me force à réagir. Car il s'agit d'un véritable coup bas asséné à l'endroit d'un auteur qui a su «imposer» et faire apprécier, autant par ses livres que par le petit écran, une vision de notre société unique et inégalée, une approche originale et complexe de l'âme québécoise.

    Par la décision aussi inexplicable qu'indéfendable en tous points prise (ou cautionnée) par Radio-Canada de ne pas remettre le prix décerné à VLB lors du gala télévisé, la Société Radio-Canada fait la démonstration d'un manque flagrant d'éthique, lequel va s'approfondissant d'année en année, creusant davantage son parti pris en faveur du populisme et du primat du sacro-saint «divertissement à tout prix», tablant sur la facilité au mépris des critères de qualité les plus élémentaires la qualité.

    Visiblement, nous assistons, impuissants et frustrés, à l'érosion lente mais certaine du mandat initial de «notre» télévision d'État, de son orientation en faveur d'une «inculture» désormais toute dévolue au nivellement par le bas.

    À mon sens, Victor-Lévy Beaulieu, au caractère si intempestif, aurait mieux fait de refuser haut et fort cette «mascarade», ce «Grand Prix» qui lui a été décerné «par la porte d'en arrière». Quant à nous, lecteurs aussi bien que téléspectateurs, nous pourrions à tout le moins choisir de «bouscotter» un réseau qui a sacrifié, sur l'autel de la facilité, une portion importante de sa vocation... et son auditoire.

    ***

    Geneviève Girard, le 18 septembre 2011
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel