Cinq ans après le succès de l’album Woman, la voix du Torontois d’origine Mike Milosh ne cesse de nous ensorceler, ce timbre délicat et soyeux qui force les comparaisons avec le style de Sade. N’empêche, après avoir perdu son collaborateur/compositeur Robin Hannibal, sa copine, puis sa maison de disque, le retour en studio aurait pu être plus significatif que cette homogène collection de nouvelles chansons. Moins électronique, plus sanguin en raison de l’instrumentation mise en avant (guitares, basses naturelles, piano Rhodes), mais en même temps presque clinique dans sa précision et son souci du minimalisme, Blood suit cependant à la lettre l’esprit du premier disque, dans ses thèmes comme dans ses grooves. Plus (trop ?) pop, il faut presque attendre la cinquième chanson (Count to Five) pour que l’influence R B, sa ligne de basse funky et ses furtifs violons disco, s’imprime entre nos deux oreilles. Dans la même veine, Phoenix et Softly distillent bellement le calme et la sensualité ; le reste, malheureusement, peine à offrir plus qu’une suave musique d’ambiance.

 

Rhye - Count To Five

Blood

★★★
R & B

Rhye, Last Gang Records