Variations Diabelli, Martin Helmchen

Un certain nombre de mélomanes québécois avaient tout à craindre d’un disque des Variations Diabelli par Martin Helmchen. Le pianiste allemand a joué l’intimidant cycle beethovénien deux fois ici : à Orford en 2015 et, début décembre, au Ladies’ Morning, le jour où l’Orchestre Métropolitain se produisait à Paris. Les doutes sont levés dès l’exposé du thème : Helmchen parvient à maintenir au CD ce vent de fraîcheur et de liberté du concert. Ce qui est formidable avec lui, c’est que les Diabelli ne sont pas un monument intimidant mais un chemin parsemé de découvertes. « Interprétation renversante » d’un cycle dont le pianiste « saisit toute la dimension ludique et parodique, dans une palette infinie de nuances et de touchers » (écoutez la Variation 27) en faisant un « moment de grâce et d’intelligence supérieure », avions-nous écrit en 2015. Tout est là, reproduit et préservé, dans un enregistrement techniquement parfait. Helmchen a immortalisé ses grandes Diabelli !

 

Martin Helmchen joue la 19e Variation Diabelli de Beethoven

Variations Diabelli

★★★★ 1/2
Classique

Beethoven. Martin Helmchen. Alpha 386.