Paul Simon annonce une tournée d’adieux

Paul Simon, en 2016
Photo: Ander Gillenea Agence France-Presse Paul Simon, en 2016

New York — La légende du folk rock américain Paul Simon a annoncé lundi qu’il ferait ses adieux à la scène à l’issue d’une dernière tournée, après 50 ans de carrière.

 

À 76 ans, l’ancien membre du duo mythique Simon Garfunkel, commencera sa série de concerts, en Europe et en Amérique du Nord, le 16 mai à Vancouver au Canada.

 

Paul Simon a rapporté qu’il pensait plus sérieusement à la retraite depuis le décès de l’un de ses guitaristes en décembre 2017, Vincent N’Guini.

 

« Je sens que les voyages et le temps passé loin de ma femme et de ma famille pèsent sur mon plaisir de jouer », a estimé le guitariste marié à la chanteuse de folk Edie Brickell.

 

« J’aimerais partir en disant un grand merci à tous ceux à travers le monde qui sont venus me voir jouer ces 50 dernières années », a écrit le chanteur dans un message adressé à ses admirateurs.

 

Paul Simon tirera sa révérence sur scène le 15 juillet à Londres.

 

L’artiste a d’ores et déjà reconnu qu’il pourrait continuer à jouer après sa tournée d’adieux, mais seulement pour des concerts occasionnels afin de soutenir des causes qui lui tiennent à coeur, comme l’environnement.

 

M. Simon, d’abord avec son compère Art Garfunkel, est devenu l’une des voix de la génération des sixties, avec ses mélodies, paisibles musicalement, engagées politiquement.

 

Simon Garfunkel a connu une série de succès, avec les titres Bridge Over Troubled Water, The Sound of Silence ou encore Mrs. Robinson, bande originale du film Le lauréat. En carrière solo, M. Simon a aidé à façonner le genre musique du monde avec son album Graceland en 1986, faisant participer des artistes sud-africains.

 

Le chanteur, qui parlait déjà de retraite en 2016, a depuis joué à deux reprises dans le stade de Forest Hills dans le Queens, le quartier où il a grandi à New York.

 

Il a aussi chanté pour la convention nationale démocrate, en Europe puis aux États-Unis dans le cadre d’une campagne pour promouvoir l’éducation et la recherche pour préserver la biodiversité.

 

Étrangement, New York ne figure pas au programme de sa tournée d’adieux, mais Paul Simon passera par Anvers, en Belgique, début juillet.