Leopold Stokowski, Complete Decca Recordings

Entre critiques internationaux, on se parle sur le thème « as-tu entendu ça ? ». Dans une discussion avec mon collègue David Hurwitz de New York en fin de semaine, le premier sujet abordé fut : « As-tu eu la boîte Stokowski ? » Jamais je ne pourrai inventer meilleure formule que celle de mon collègue, si truculente que je vous la laisse en langue originale : « It is more fun than anybody has the right to have ! » Stokowski (1882-1977) était un chef obnubilé par le son et l’impact sonore de la musique. Decca l’attira entre 1961 et 1973 autour d’un projet, Phase 4, qui visait l’utilisation délibérée de la stéréophonie pour une « théâtralisation sonore ». Cette recherche était en droite ligne avec ce que Stokowski lui-même prônait, puisqu’il travaillait les partitions, quitte à les retoucher, justement pour faire sonner la musique. Nous avons donc ici de l’expérimentation, de l’exagération, mais aussi beaucoup d’idées et de générosité. Bref, du plaisir… à ne pas mettre entre toutes les mains.

 

Stokowski dirige Rimsky-Korsakov Scheherazade

Leopold Stokowski

★★★★
Classique

Complete Decca Recordings. Decca 23 cd 483 2504.