Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Vitrine musique

    Words and Music Country Style, Tommy Collins

    12 janvier 2018 |Sylvain Cormier | Musique

    Suivez mon regard. En 1965, les Beatles enregistrent Act Naturally, pimpante et rigolote rengaine de Buck Owens, numéro un des palmarès country deux ans plus tôt. Owens est alors le champion de ce qu’on appelle « le son de Bakersfield », un style né d’une volonté de se distinguer de l’orthodoxie nashvillienne : la guitare électrique, un rythme trépidant et des histoires marrantes le caractérisent. C’est à un certain Tommy Collins, né Leonard Raymond Sipes, futur pasteur, que l’on doit, dès 1954, cette variante californienne de la musique hillbilly. Découvrir les deux albums de Collins ici réunis, l’un de 1957, l’autre de 1959, en dit long sur l’esprit passablement réactionnaire du genre : il n’y a pas loin entre All the Monkeys Ain’t in the Zoo et le fameux Okie from Muskogee de Merle Haggard. Et l’on comprend mieux qu’un Dwight Yoakam s’en réclame jusqu’à nos jours : l’attitude farouchement indépendante plaît aux hors-la-loi.

     

    Tommy Collins - Watcha Gonna Do Now

    Words and Music Country Style
    ★★★ 1/2
    Tommy Collins, Rural Routes












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.