Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Vitrine musique

    Paon perdu, Le fruit vert

    29 décembre 2017 |Sophie Chartier | Musique

    En poursuite de la rétrospective des oubliés de 2017 de cette rubrique, difficile de passer à côté de Paon perdu, le mystique assemblage de curieuses comptines du duo montréalais Le fruit vert. Hommage à la regrettée Geneviève Castrée, alias Ô Paon, la seconde production de Andrea-Jane Cornell et Marie-Douce St- Jacques, parue en mai de cette année, adopte la légèreté vocale et l’ambiance sacramentale de l’artiste et musicienne décédée en 2016. Mais le duo transcende le simple tribut et parvient, avec ces huit chansons à la structure déconstruite, à élaborer un monde onirique singulier, à la fois lumineux et inquiétant. Bande sonore d’un hypothétique film d’aventure de science-fiction qui se trouverait à la jonction de Suspiria, Dune, Twin Peaks et Juliette des esprits, Paon perdu est une prière païenne adressée à la gloire des éléments. Touffu et méditatif, grandiose et intemporel, le son du Fruit vert est parfait pour ces jours de solstice.
     

    Paon perdu
    ★★★★ 1/2
    Le fruit vert, Three: four records












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.