Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Concerts classiques

    Le «Messie» de Yannick et un conte de Michel Tremblay

    2 décembre 2017 |Christophe Huss | Musique
    Yannick Nézet-Séguin dirigera son premier «Messie» à la Maison symphonique.
    Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Yannick Nézet-Séguin dirigera son premier «Messie» à la Maison symphonique.
    Ce texte fait partie d’un cahier spécial.

    Le millésime des Fêtes 2017 dans les salles de concert est marqué par le conte de Noël de Michel Tremblay à l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) et par le premier Messie de Yannick Nézet-Séguin à la Maison symphonique de Montréal.

     

    Comme à son habitude, Boris Brott a été fidèle à sa tradition de son « premier Messie des Fêtes », devançant même ce tour d’horizon. Boris Brott reviendra cependant avant les Fêtes avec un grand concert à Notre-Dame en compagnie de Marc Hervieux le 20 décembre à 19 h 30.

     

    Sans faire injure au directeur de l’Orchestre de chambre McGill, le Messie qui attire tous les regards en cette année 2017 est le premier que dirigera Yannick Nézet-Séguin à la Maison symphonique de Montréal. L’expérience musicale aura lieu in extremis, le 23 décembre à 14 heures. Prise d’assaut, cette représentation a été doublée par une supplémentaire le 22 décembre à 19 h 30. Les solistes seront Carolyn Sampson, Christophe Dumaux, Pascal Charbonneau et Andrew Foster-Williams.

     

    L’Orchestre Métropolitain, de retour de sa tournée européenne, proposera également, entre le 12 et le 16 décembre dans les arrondissements, avec un crochet, le 14, par la Maison symphonique, un charmant programme sous la direction de Christoph Campestrini comprenant la suite de La belle au bois dormant de Tchaïkovski, des oeuvres de la famille Strauss, des extraits de Hänsel und Gretel de Humperdinck et le 2e Concerto de Chostakovitch par Serhiy Salov.

     

    Michel Tremblay-Kent Nagano

     

    À l’OSM, Kent Nagano dirigera le Magnificat de Bach et l’Oratorio de Noël de Saint-Saëns avec le Choeur Audi les 12 et 13 décembre avant la semaine consacrée à son grand projet de Noël, la légende Le Diable en canot d’écorce revisitée par Michel Tremblay, narrée par Laurent Paquin et mise en espace par René Richard Cyr. Les représentations des 19, 20 et 21 décembre seront relayées par Radio-Canada autour de Noël à la radio et autour du jour de l’an à la télévision.

     

    Radio-Canada captera également, à Québec, le 23 décembre à 18 h au Palais Montcalm le grand projet qui tient très à coeur à Bernard Labadie : Le chemin de Noël de La Chapelle de Québec, inspiré du Festival of Nine Lessons and Carols de Cambridge. Le concert est gratuit avec diffusion du son sur la place d’Youville, habillée pour l’occasion par une artiste visuelle. Cet événement sert aussi à amasser des fonds pour une oeuvre de charité, Les Petits Frères, dont la marraine est Marie-Thérèse Fortin, qui sera récitante.

    Photo: Guillaume Levasseur Le Devoir Durant les Fêtes, Kent Nagano se consacrera à son grand projet, la légende «Le Diable en canot d’écorce» revisitée par Michel Tremblay.
     

    Bernard Labadie viendra aussi à Montréal, le 17 décembre, à 14 h diriger des cantates de Bach sur le thème de Noël : Herr Gott, dich loben wir, BWV 16 ; Christen, ätzet diesen Tag, BWV 63 ; Sie werden aus Saba alle kommen, BWV 65 et Singet dem Herr nein neues Lied, BWV 190. Ce concert, donné à Québec les 13 et 14 décembre, s’inscrit à Montréal dans l’intégrale des cantates de Bach de la salle Bourgie.

     

    Cette dernière a d’ailleurs concocté une programmation consacrée à Noël qui, outre des matinées et concerts de famille, débute ce dimanche à 14 h avec Valérie Milot, harpe, et Antoine Bareil, violon. Mardi 12 décembre, la Boston Camerata fera découvrir des chants de Noël traditionnels issus du bassin méditerranéen et le mercredi 20 décembre, l’Ensemble Vesuvius, qui se consacre à la musique traditionnelle du sud de l’Italie, proposera de découvrir la tradition de Noël à Naples. Quant au traditionnel Noël de Charlie Brown, le 14 décembre, il est déjà complet

     

    Choralies et Casse-Noisette

     

    Tout près de nous, ce dimanche, le dernier jour du Festival Bach nous propose, à l’église Saint-Jean-Baptiste, à 15 h, l’Oratorio de Noël avec Caprice et le Studio de musique ancienne sous les directions conjointes de Matthias Maute et Andrew McAnerney.

     

    À 15 h 30, l’oratoire Saint-Joseph présentera un concert gratuit consacré à la famille Bach par la Cappella Antica de McGill, dirigée par Jean-Sébastien Vallée.

     

    Dans le cadre des Choralies 2017, présentées à la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours en collaboration avec l’Alliance chorale du Québec, des concerts de Noël gratuits sont organisés les samedis et dimanches de décembre à 13 h 30 et 15 h.

     

    Enfin, l’incontournable Casse-noisette des Grands Ballets innove avec une présence au Grand Théâtre de Québec du 7 au 10 décembre. Le spectacle sera de retour à Montréal entre le 14 et le 30 décembre, cette fois sous la direction de Dina Gilbert. Jusqu’au 10 décembre, il sera précédé du Marché Casse-Noisette au rez-de-chaussée des galeries du Palais des congrès de Montréal. Ce marché de Noël à caractère philanthropique a été créé par les Grands Ballets en 2010 au profit du Fonds Casse-Noisette pour enfants.

     

    Sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier, la chorégraphie de Fernand Nault (1920-2006), créée en 1964, sera proposée seize fois.

     

    Cette campagne de concerts s’achèvera avec les traditionnels concerts Hommage à Vienne. Ils auront lieu le 1er janvier à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts et le 2 janvier au Grand Théâtre de Québec. Lynne Fortin y reviendra en soliste après cinq ans d’absence dans des concerts dirigés par Alexander Steinitz.

    À offrir Et si vous désirez offrir des places de concert pour les Fêtes, voici notre traditionnelle sélection de cinq spectacles du premier semestre de 2017.

    4 février. Marc-André Hamelin et le Quatuor Pacifica à la Maison symphonique de Montréal.

    16 février. Leonardo García Alarcón dirige les Violons du Roy à la salle Bourgie.

    5 avril. Beatrice Rana, l’Orchestre du CNA et Alexander Shelley à la Maison symphonique de Montréal.

    15 avril. Récital Maurizio Pollini à la Maison symphonique de Montréal.

    9 mai. Concert de Jérémie Rohrer à la tête de l’OSM à la Maison symphonique de Montréal.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.