Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Musique classique

    Les invités prestigieux de la salle Bourgie

    La Fondation Arte Musica a annoncé jeudi la programmation 2017-2018 de la salle Bourgie

    21 avril 2017 |Christophe Huss | Musique
    Le duo de piano Anderson et Roe
    Photo: Lisa-Marie Mazzucco Le duo de piano Anderson et Roe

    Les Arts florissants, le Poème harmonique, les Tallis Scholars, Ian Bostridge, Alexandre Tharaud, Jean Efflam Bavouzet et Philippe Cassard sont quelques-uns des invités de la septième saison de la salle Bourgie, au menu dévoilé jeudi par Isolde Lagacé, directrice générale et artistique de la Fondation Arte Musica.

     

    La salle Bourgie continue d’allier programmation d’artistes d’ici et invitations internationales ciblées. En matière d’ensembles spécialisés en musique ancienne et baroque, le millésime 2017-2018 s’annonce particulièrement relevé, avec la venue des Arts florissants, dirigés par Paul Agnew pour célébrer le 450e anniversaire de la naissance de Monteverdi, du Poème harmonique de Vincent Dumestre, des London Handel Players, des Tallis Scholars, auxquels il faut ajouter des protagonistes de l’intégrale des cantates de Bach tel le fabuleux choeur de Trinity Wall Street, qui a illuminé le Festival Bach 2016, et l’ensemble Stradivaria de Daniel Cuiller.

     

    Les habitués

     

    Le 12 février 2018, nul autre que Ian Bostridge viendra chanter Winterreise de Schubert, alors que la salle Bourgie commence à se forger un véritable cercle d’habitués, comme le claveciniste Jean Rondeau et les pianistes Edna Stern, David Fray, Alexandre Tharaud ou Jean-Efflam Bavouzet. Ce dernier contribuera, le 19 avril, à un cycle de trois récitals célébrant le 100e anniversaire de la mort de Debussy, une proposition artistique de très haute volée qui lui associe Philippe Cassard (31 janvier) et Benedetto Lupo (22 mars).

     

    L’exposition du Musée des beaux-arts Napoléon : la maison de l’empereur donnera lieu à une série de concerts dont le plus affûté sera évidemment celui de notre grand spécialiste de cette période musicale, Mathieu Lussier, qui a concocté un menu LeSueur, Méhul, Catel, Gossec qui ferait presque l’envie de la Fondation Bru Zane !

     

    Parmi les visages plus rares à Montréal, citons la première venue du guitariste Thibaut Garcia, de la soprano Sylvia Schwartz, du violoncelliste Clemens Hagen et du pianiste Kirill Gerstein pour une intégrale des Sonates pour violoncelle et piano de Beethoven, Katia et Marielle Labèque et Anderson et Roe, un duo de piano.

     

    Renseignements : sallebourgie.ca













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.