Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Vitrine musique

    Retribution, Tanya Tagaq

    28 octobre 2016 |Philippe Renaud | Musique
    Avant-garde
    Retribution
    Tanya Tagaq
    Six Shooter Records

    Deux ans après l’album Animism récompensé du prix Polaris, la chanteuse inuite Tanya Tagaq revient avec un 5e album tout aussi méritoire. Retribution est une réussite à tous points de vue, sans doute plus accessible que les précédents sur le plan musical, mais encore plus vindicatif dans ses thèmes. Une idée traverse l’album : le viol, celui du corps autant que celui de la Terre. On passe de la beauté pure (Ajaaja, Retribution, Sivulivinivut) rehaussée par le talent de la chanteuse de gorge et ses collègues (dont Radik Tülüsh, ahurissant chanteur de la république de Touva) à des décharges rock d’avant-garde, comme sur la dangereuse Aorta. Au coeur du disque, le rappeur Shad colore le voyage d’une touche hip-hop (Center), puis Tagaq nous fait basculer dans Summoning, captivante incantation où musique contemporaine et métal se heurtent. La reprise de Rape Me de Nirvana, doucement chantée sur des tambours traditionnels, vient éloquemment clore cet incontournable album.


    Tanya Tagaq - Centre feat. Shad

    Retribution
    Tanya Tagaq, Six Shooter Records












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.