Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Musique classique

    Yo-Yo Ma et Viktoria Mullova en tête d’affiche du Festival Bach 2016

    26 avril 2016 |Christophe Huss | Musique
    Le violoncelliste vedette Yo-Yo Ma jouera les «Suites pour violoncelle» n° 4, 5 et 6 de Bach à la Maison symphonique de Montréal.
    Photo: Paul Morigi Agence France-Presse Le violoncelliste vedette Yo-Yo Ma jouera les «Suites pour violoncelle» n° 4, 5 et 6 de Bach à la Maison symphonique de Montréal.
    Musique
    Renseignements : www.festivalbachmontreal.com.
    Billets : 514 989-9668

    Le Festival Bach de Montréal vient d’afficher le programme de son édition 2016, qui se tiendra du 18 novembre au 4 décembre prochain.

     

    Cela devient une quasi-habitude : le Festival Bach 2016 débutera par un prélude de haute tenue, le 11 novembre, avec la venue de Viktoria Mullova, accompagnée par la célèbre Accademia Bizantina et son chef fondateur, Ottavio Dantone. La violoniste russe interprétera les Concertos pour violon BWV 1041 et 1042, ainsi que les transcriptions pour violon des Concertos BWV 1053 et 1060.

     

    La venue de Viktoria Mullova est l’un des grands coups des organisateurs du Festival Bach, qui créent la surprise avec une affiche encore plus huppée, puisque le violoncelliste vedette Yo-Yo Ma jouera les Suites pour violoncelle n° 4, 5 et 6 de Bach à la Maison symphonique de Montréal le vendredi 2 décembre !

     

    Café Zimmermann

     

    Outre l’Accademia Bizantina, le Festival accueillera un autre ensemble majeur de la scène baroque : Café Zimmermann, qui tire son nom de l’endroit où Bach se produisait en petit comité à Leipzig. Café Zimmermann donnera deux concerts à l’église St. Andrew et St. Paul : l’un comprenant deux cantates et deux sonates, l’autre reposant sur des concertos et la 2e Suite orchestrale. Rappelons que Céline Frisch est la claveciniste associée à cet ensemble.

     

    Le Concert d’ouverture du 18 novembre sera assuré par le pianiste Sergeï Babayan, qui avait donné il y a quelques années un mémorable 1er Livre du Clavier bien tempéré. Il proposera cette fois-ci sa vision des Variations Goldberg. Luc Beauséjour jouera également les Variations Goldberg, mais à l’orgue de l’Oratoire, deux jours plus tard.

     

    Outre Sergeï Babayan, un autre grand pianiste honorera Montréal de sa visite. Il s’agit de Konstantin Lifschitz, qui, en deux concerts, le samedi 3 décembre, interprétera les 6 Partitas pour clavier.

     

    Le Festival Bach renouvellera sa grande expérience de « nuit des choeurs », le samedi 19 novembre de 16 h à 22 h 30 et a mitonné une grande soirée « Cinq orgues pour 5 organistes », qui aura lieu à la Maison symphonique le 22 novembre. En matière de musique chorale, Julian Wachner dirigera la Messe en si et Kent Nagano la Passion selon saint Matthieu. Outre l’OSM, les ensembles québécois impliqués dans la programmation sont l’Orchestre symphonique de l’Agora, Les Idées heureuses, Caprice, Clavecin en concert, Pentaèdre, Les Violons du Roy et l’Orchestre de chambre McGill.

    Renseignements : www.festivalbachmontreal.com. Billets : 514 989-9668.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.