Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Vitrine musique

    Chopin, Charles Richard-Hamelin

    9 octobre 2015 |Christophe Huss | Musique

    Le pianiste québécois Charles Richard-Hamelin, Prix d’Europe 2011 et 2e Prix du Concours de Montréal en 2014, vient d’accéder au 2e tour du célébrissime Concours Chopin de Varsovie. Lors de sa prestation en 2014, nous avions vanté « sa sonorité ronde et nourrie, son intégrité et sa sobriété expressive ». C’est ce qu’on entend tout de suite dans ce disque : Charles Richard-Hamelin a un vrai son et c’est un artiste très intègre. Il ne se vautre pas dans la 3e Sonate de Chopin en jouant au grand romantique torturé. Notre bémol était, à l’époque, qu’« au manque d’esbroufe est, hélas, également associée une personnalité très lisse ». Cette réserve s’estompe dans ce disque, plus inventif, plus libre : l’artiste semble avoir grandi en un an. La comparaison des deux Nocturnes op. 62 avec ceux enregistrés par Rafal Blechacz, le lauréat 2005 montre toutefois une palette sonore et expressive encore plus large chez ce dernier.

    Chopin
    Charles Richard-Hamelin (piano). Sonate pour piano no 3. Polonaise-fantaisie op. 61. Nocturnes op. 62. Analekta AN 29127.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.