Hermann Goetz, Quatuor avec piano

Friedrich Gernsheim, Hermann Goetz, Woldemar Bargiel et Robert Volkmann sont les plus intéressants des compositeurs inspirés par la sphère Schumann-Brahms. J’ai un attachement particulier pour Gernsheim et, surtout, Goetz, fauché en 1876 à l’âge de 36 ans. Plus il avançait dans sa carrière, plus Goetz était marqué par Brahms. Son Trio (1863) était proche de l’esprit de Schumann, alors que le Quatuor avec piano op. 6 (1867) et le Quintette avec piano op. 16 (1874) sont d’obédience brahmsienne. Ce couplage n’est pas une première, ces oeuvres ont été associées en 1989 par le Trio Goebel de Berlin (CPO) et en 2004 par le Pro Arte de Londres (ASV). Dans le Quatuor avec piano op. 6 Goetz se montre d’une invention mélodique et formelle, d’une force de conviction dignes des plus grands. Cette partition est, avec l’Opus 25 de Brahms et les Quatuors de Mozart, l’une des oeuvres majeures du genre.

Hermann Goetz

Musique classique

Quatuor avec piano op. 6, Quintette avec piano op. 16, Quintette Triendl, Chiche, Xu, Schmidt et Beltinger, TYxArt TXA 15061 (Naxos)