Martha Argerich, «Carte blanche». Oeuvres de Beethoven, Schumann, Schubert, Ravel, Bartók, Lutoslawski. DG 2 CD 479 5096.

Vu sous l’angle marketing, cet album est la réponse aux volumes annuels d’« Argerich et ses amis » à Lugano, publiés par EMI, désormais Warner. Nous avons ici le même principe, mais enregistré à Verbier en 2007. Au programme, le Trio des esprits avec Rachlin et Maïsky, Le Grand Rondeau (Schubert) et Ma mère l’Oye avec Lang Lang, l’Arpeggione avec Bashmet, la 1re sonate pour violon et piano de Bartók avec Renaud Capuçon et les Variations Paganini de Lutoslawski avec Gabriela Montero. Au milieu du CD 1, une perle, les Scènes d’enfants de Schumann, l’un des rares solos d’Argerich depuis longtemps. Les fans n’achèteront que pour cela l’album de cette grande schumanienne à fleur de peau. Mais tout l’album vaut le coup (bémol pour Bashmet, cependant), car avec Argerich à Verbier, il se passe toujours quelque chose de spécial (cf. La pavane de la Belle au bois dormant de Ravel !). Album majeur d’une vraie fête de la musique.

Martha Argerich

Classique

« Carte blanche ». Oeuvres de Beethoven, Schumann, Schubert, Ravel, Bartók, Lutoslawski. DG 2 CD 479 5096.