Sérendipité musicale

On arrive pour le 40e anniversaire du Studio de musique ancienne de Montréal (SMAM). Mario Paquet, de Radio Canada, nous présente Christopher Jackson et Julian Wachner. On ne comprend pas trop ce que Wachner, bien connu à Montréal, fait là. On va vite le savoir…

 

Le concert débute avec un Motet à 40 voix de Striggio. Impeccable. Puis la moitié du choeur s’en va. Julian Wachner dirige l’effectif restant, dans des oeuvres totalement inconnues, dont une de lui, qui ressemble à du Whitacre ou du Lauridsen. Et là, miracle. Un fondu total, des forte nobles et égaux, une sensualité et onctuosité des lignes et des timbres, une émotion palpable. Qui sont ces gens ? Montréal a-t-il un choeur de chambre de niveau mondial, qui rappelle ceux de Bernius, Dijkstra ou Sourisse ? Vite, qu’on s’abonne…

 

Alors on ouvre le programme. Snif ! Cette apparition, du nom de Trinity Wall Street, nous est venue de New York. Cas singulier de sérendipité (trouver quelque chose alors qu’on ne cherche rien…) appliquée à la musique : on est venu pour les 40 ans du SMAM et on découvre le choeur new-yorkais de Julian Wachner. Christopher Jackson n’a sans doute pas pensé au problème.

 

Car inévitablement, après la pause, on attend le SMAM dans le même exercice. Et là, dans Taverner, on retrouve le SMAM qui appelle de notre part les sempiternels mêmes commentaires, tant qu’on n’aura pas trouvé dans le répertoire des oeuvres pour mezzos, ténors I et basse II seuls. La passion de Christopher Jackson n’est pas en doute, mais à l’issue d’un concert choral il devrait nous être impossible de dire comment chaque choriste chante. Et que nous sommes loin d’avoir les mêmes goûts que le chef du SMAM en matière de couleurs vocales : le ténor qui trompette et perce, la couleur froide des sopranos et leur déséquilibre avec des mezzos douces et presque timides…

 

Christopher Jackson a savouré le 40e anniversaire du SMAM, en dirigeant son oeuvre fétiche, Spem in allium de Tallis. C’était très bien. Laissons le savourer. Il a juste trouvé des renforts qui, sans penser à mal, lui ont volé le show…

40 VOIX POUR 40 ANS

Striggio: Motet Ecce beatam lucem et Gloria de la Missa sopra Ecco si beato giorno, à 40 voix en 10 choeurs. Gabriel Jackson: Sanctum est verum lumen, à 40 voix en huit choeurs. Tallis: Spem in allium, à 40 voix en huit choeurs. Oeuvres de Charles Wood, William Henry Harris, Julian Wachner, John Taverner. Studio de musique ancienne de Montréal, Trinity Wall Street, Christopher Jackson et Julian Wachner. Église Saint-Patrick, jeudi 22 mai.