Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous

    Musique classique - Voix et percussions à Montréal/Nouvelles Musiques

    24 janvier 2013 |Christophe Huss | Musique
    Walter Boudreau, directeur artistique de la Société de musique contemporaine du Québec, a dévoilé mercredi le programme du sixième festival Montréal/Nouvelles Musiques (MNM). Du 21 février au 3 mars, plus de 50 concerts et activités s’articuleront autour du thème «Voix et percussions» célébrant 57 compositeurs avec 24 créations.

    Au coeur du festival, ce sont en moyenne cinq événements par jour qui animeront la métropole. Le festival MNM s’ouvrira le 21 février avec La vie d’un héros, tombeau de Vivier de et par Walter Boudreau (1999). Samedi 23, les choeurs de Bernard Tétu et les Percussions Claviers de Lyon donneront une version de concert de West Side Story. Le lendemain, dès 10 h du matin, les Neue Vokalsolisten de Stuttgart interpréteront une oeuvre de Sandeep Bhagwati, rencontre de l’Orient et de l’Occident, car la soirée est réservée à l’Esprit Orchestra d’Alex Pauk pour Le sacre du printemps. Les Neue Vokalsolisten seront à l’honneur le lendemain soir, avec un programme Aperghis, Stockhausen, Vivier et Dharmoo.


    Les principaux protagonistes de la musique contemporaine à Montréal sont aussi de la partie. Le NEM et Lorraine Vaillancourt ont ainsi choisi un oeuvre norvégienne avec bruits d’animaux (26 février) et l’Orchestre 21 de Paolo Bellomia créera le Concerto pour clarinette de Luc Marcel, joué aux côtés de Bob in Dacron de Frank Zappa (on signale à ce propos la réédition chez Universal des deux CD Zappa de Kent Nagano à Londres). Chants libres reprend L’enfant des glaces de Zack Settel au Gesù alors que, le 1er mars, la famille Fujii, des percussionnistes du Japon, présentera un concert pour percussions et 36 voix d’enfants.


    Alors que l’ECM + et Véronique Lacroix ont choisi Xenakis, les quatuors Molinari et Lafayette s’allieront pour une intégrale des Quatuors de l’École de Vienne (samedi 2 mars), Sixtrum, y compris les grands concerts du festival avec Exotica de Mauricio Kagel.


    Concerts nocturnes, colloques, conférences participeront au bouillonnement généralisé d’un festival qui s’enrichit cette année d’un volet jeunesse placé sous la houlette du compositeur et multi- instrumentiste Félix Boisvert, impliqué dans les projets de SMCQ jeunesse depuis plusieurs années.













    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.