Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?

    Pop Montréal - Une pléiade de groupes

    30 août 2012 |Frédérique Doyon | Musique
    Le gargantuesque festival POP Montréal dévoilait ses couleurs mercredi. Toujours fortement ancré dans la scène indépendante aux groupes parfois obscurs, l’événement, qui déboulera du 19 au 23 septembre, se permet encore quelques grands noms flirtant avec la pop mondiale. L’an dernier, c’était Arcade Fire. Cette année, place à la nouvelle sensation Grimes et aux vieux routiers David Byrne et Arthur H.

    Mais ça, on le savait déjà, l’organisation ayant déjà annoncé des grappes de sa mammouthesque programmation au fil de l’été. On y apprenait aussi que Dam-Funk, Hot Snakes et Austra joueraient les têtes d’affiche, tandis que Radio Radio, Cadence Weapon, Big K.R.I.T. assureraient avec plusieurs autres un volet hip hop. Les derniers participants annoncés incluent Hollerado, Les Ducs du Hasard, Hooded Fang, de la scène locale et canadienne.


    En tout, plus de 400 groupes et artistes de musique sont attendus dans une cinquantaine de lieux différents, allant du nouveau Centre PHI, dans le Vieux-Montréal, à des appartements de particuliers, au centre-ville. Un gabarit atteint il y a trois ou quatre ans et que l’équipe entend conserver.


    « On garde l’esprit de nos racines, grassroots et underground », a résumé le fondateur et directeur de POP, Dan Seligman, prenant soin comme à chaque lancement de faire part de ses coups de coeur. Il citait d’abord la Fanfare Ciocârlia, avec sa collection de vieilles trompettes, clarinettes, timbales et cors qui fera résonner les rythmes roumains, roms, macédoniens ou turcs au théâtre Rialto. Puis la visite du producteur et musicien français Bertrand Burgalat, avec Jef Barbara en première partie. Et aussi l’hommage à R Kelly de Jacob Lusk, ancien concurrent d’American Idol. Histoire de bien brouiller la frontière entre les genres.


    Kid Koala, David Byrne (à qui Snake of the Song rendra un hommage) et Régine Chassagne d’Arcade Fire mèneront le spectacle de la mi-temps de la partie de baseball bénéfice Pop vs Jock, le 22 septembre, au centre sportif de l’Université McGill, le tout mis en scène par Moment Factory. À l’autre bout du spectaculaire, un concert intime réunira The Besnard Lakes et Young Galaxy aux studios Breakglass.


    La fête se déploie aussi en mode symposium - gratuit -, avec la visite de deux figures importantes de la scène punk underground du Royaume-Uni, Jeannette Lee du mythique magasin Acme Attractions, et Vivien Goldman (The Flying Lizards). Les volets Film POP, Art POP et PUCES POP, qui met de l’avant l’artisanat d’ici, complètent le programme touffu. Pour tous les détails, mieux vaut visiter popmontreal.com.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel