Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Prix d’Europe - D’un concours à l’autre

    12 juin 2012 |Christophe Huss | Musique
    Le Concours musical international de Montréal (CMIM) à peine achevé, la quête du Prix d’Europe est déjà entamée pour 34 musiciens québécois. Le lauréat sera connu le 16 juin.

    Après le triomphe du baryton-basse québécois Philippe Sly, qui a empoché le premier prix et les quatre prix spéciaux du CMIM - 55 000 $ au total -, divers autres concours ont livré leur verdict.


    Ainsi, le Tremplin 2012 du Concours de musique du Canada (CMC) a sacré dimanche à Ottawa le flûtiste à bec Vincent Lauzer, la pianiste Michelle Yelin Nam et la soprano Florie Valiquette. Premier prix, Vincent Lauzer, récemment sacré Révélation de l’année aux Prix Opus, remporte une bourse de 10 000 $, un enregistrement d’une maquette d’audition produite et réalisée par Radio-Canada et une résidence au Centre Banff. Il sera aussi l’invité de plusieurs concerts.


    Le Prix d’Europe 2012, 101e du nom, comprend quatre catégories : chant, claviers, cordes, ainsi que vents et percussions. Parmi les participants, on retrouve Florie Valiquette, un autre finaliste du CMC, Steven Massicotte, ainsi que deux participantes au CMIM : Jacqueline Woodley et la soprano colorature Andréanne Paquin. Le lauréat du Concours OSM Standard Life 2008, le clarinettiste Hubert Tanguay-Labrosse, retente également sa chance.


    En tout, dix pianistes, huit chanteurs, huit candidats « cordes » et huit musiciens de la catégorie vents et percussions participent au Prix d’Europe jusqu’à jeudi soir à la Chapelle historique du Bon-Pasteur. Deux ou trois candidats de chacune des catégories seront admis à l’épreuve finale, vendredi, entre 13 h et 22 h.


    Le gagnant sera révélé à l’issue du concert gala donné à la salle de concert du Conservatoire de musique de Montréal le samedi 16 juin à 19 h 30 (billets au 514 528-1961).


    Ce tour d’horizon ne saurait être complet sans évoquer le fameux concours de chant Operalia 2012 à Pékin, hélas concomitant avec le CMIM et qui s’est achevé dimanche par la victoire conjointe, chez les hommes du contre-ténor américain Anthony Roth Costanzo et d’un baryton mongolien du nom d’Amartuvshin. La soprano américaine Janai Brugger a récolté le prix chez les femmes. Ce sont des chanteurs dont on entendra reparler…













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.