Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Deux nouvelles partitions de Mozart sont dévoilées à Salzbourg

    Il n'avait que 7 ou 8 ans lorsqu'il a composé ces oeuvres

    3 août 2009
    L’une des deux partitions découvertes et exposées pour la première fois. Les compositions sont exposées à Salzbourg, dans une maison où a jadis vécu le prodige.
    Photo: Agence Reuters L’une des deux partitions découvertes et exposées pour la première fois. Les compositions sont exposées à Salzbourg, dans une maison où a jadis vécu le prodige.
    Salzbourg, Autriche — La Fondation internationale Mozarteum a dévoilé hier à Salzbourg, en Autriche, deux nouvelles partitions pour piano composées par Wolfgang Amadeus Mozart, découvertes plus de 200 ans après sa mort.

    Mozart devait avoir entre 7 et 8 ans lorsqu'il a composé ce concerto et un prélude, selon la Fondation chargée de préserver l'oeuvre et l'héritage du célèbre compositeur.

    «Nous avons là le premier mouvement orchestral par le jeune Mozart, même s'il manque les parties orchestrales. Et c'est dès lors un lien extrêmement important qui manquait dans notre compréhension de la progression de Mozart comme jeune compositeur», a dit Ulrich Leisinger, chef du département recherche de la Fondation, qui oeuvre à la préservation de l'oeuvre et de l'héritage de Mozart.

    Ces oeuvres font partie du Cahier de musique pour Nannerl, un célèbre manuscrit contenant les premiers morceaux du prodige — dont Nannerl était la soeur. La Fondation les a découvertes parmi les très nombreux manuscrits et autres documents dont elle dispose.

    Selon la Fondation, les analyses confirment que le père de Mozart a transcrit les partitions pendant que son fils les jouait sur le clavier, Mozart n'étant pas encore capable de transcrire par écrit ses compositions. Leopold, son père, était lui-même compositeur, mais l'analyse du style, selon les chercheurs de la Fondation, exclut qu'il soit l'auteur de ces oeuvres.

    Le Cahier pour Nannerl était en possession de la Fondation depuis plus d'une centaine d'années. Mais les pièces qui viennent d'être mises au jour ont longtemps été considérées comme anonymes, jusqu'à ce que M. Leisinger et son équipe s'y intéressent.

    «Ces deux pièces nous ont frappés, parce qu'elles étaient si excentriques. On a presque l'impression que Leopold a dit à son fils: "Bon, tu as composé ce mouvement de concerto extravagant, essaie de l'améliorer, de le rendre plus concis", et au final nous avons cela», ajoute M. Leisinger.

    Le pianiste autrichien Florian Birsak a interprété les compositions devant la presse à Salzbourg, ville natale du prodige.

    Né en 1756 et mort et 1791, Mozart a commencé à composer à l'âge de 5 ans, avec au bout du compte à son actif plus de 600 morceaux, de l'opéra à la musique de chambre, aux pièces chorales ou aux concertos pour piano.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.