Inconduite sexuelle: un journaliste de CTV suspendu

Les allégations ont été formulées par une femme se disant une ancienne employée de CTV.
Photo: Andrew Vaughan Associated Press Les allégations ont été formulées par une femme se disant une ancienne employée de CTV.

Toronto — Bell Média a suspendu un journaliste de CTV News visé par des allégations d’inconduite sexuelle formulées par une femme se disant une ancienne employée de la chaîne.

Le vice-président aux communications du conglomérat, Scott Henderson, a annoncé que Paul Bliss, courriériste parlementaire à l’Assemblée législative de l’Ontario, sera suspendu pendant la durée d’une enquête. Il a ajouté que les allégations de Bridget Brown sont prises très au sérieux.

Mme Brown, qui se décrit comme une ancienne journaliste et une femme d’affaires de Calgary, a exprimé vendredi les allégations sur un blogue.

Intitulé « MeToo in Canadian Broadcasting » (« MoiAussi à la télévision canadienne »), elle raconte un incident survenu au printemps de 2006 qui impliquerait un journaliste de CTV qui n’est pas nommé.

Elle a déclaré à La Presse canadienne qu’elle ne commentera pas la suspension infligée à M. Bliss. Elle compte toutefois le faire sur son compte Twitter.

M. Bliss n’a pu être joint. Les allégations à son endroit n’ont pas été vérifiées par La Presse canadienne.