Robert Dutrisac est nommé éditorialiste

Le nouvel éditorialiste du «Devoir», Robert Dutrisac
Photo: Clément Allard Le Devoir Le nouvel éditorialiste du «Devoir», Robert Dutrisac

Nous avons le plaisir d’annoncer à nos lecteurs et lectrices la nomination de Robert Dutrisac au poste d’éditorialiste syndiqué, à partir d’aujourd’hui. Robert est l’un des piliers de la « maison », dont il incarne les valeurs de rigueur et d’excellence depuis trente ans.

 

Depuis mai 1999, il occupait le poste de correspondant parlementaire à Québec. À ce titre, il a vu quatre gouvernements se succéder au pouvoir, du PQ de Bernard Landry jusqu’au PLQ de Philippe Couillard.

 

Robert connaît sur le bout des doigts les enjeux reliés à l’avancement de la nation québécoise et les coulisses du jeu politique à Québec, d’où il commentera désormais l’actualité dans nos pages éditoriales.

 

Robert est également un spécialiste de l’économie, son premier champ de prédilection. En effet, de 1987 à 1999, il a fait partie de la section Économie du Devoir, ce qui lui a permis de se familiariser notamment avec les finances publiques et le commerce international.

 

Son expertise et sa plume viendront enrichir notre équipe éditoriale, composée également de Guy Taillefer (éditorialiste syndiqué), Manon Cornellier et Jean-Robert Sansfaçon (éditorialistes invités) et Brian Myles (directeur).

 

Paul Cauchon à la page Idées

 

Robert sera également responsable de certaines sections thématiques au Devoir, dont les Idées en revues et Le Devoir de philo. La responsabilité quotidienne de la page Idées revient maintenant à Paul Cauchon, cadre à la rédaction depuis 2011. Paul a aussi fait sa carrière au Devoir, où il est entré comme journaliste en 1987. Ses connaissances étendues dans le domaine de la santé, de l’éducation et des médias en font un candidat tout désigné pour animer le débat d’idées dans nos pages et sur nos plateformes numériques.

 

Le Devoir entend poursuivre son rôle comme média de référence pour les citoyens qui apprécient le débat et la réflexion sur les grands enjeux de société. C’est un marché des idées qui proposera des points de vue variés à ses lecteurs curieux et exigeants.

  • Marcel (Fafouin) Blais - Abonné 8 février 2017 05 h 58

    Robert !

    « Nous avons le plaisir d’annoncer à nos lecteurs et lectrices la nomination de Robert Dutrisac au poste d’éditorialiste syndiqué » (Brian Myles, Le Devoir)

    De ce plaisir, il demeure d’Intérêt de savoir que Robert possède une belle plume ainsi qu’une honorable dextérité pour saisir et faire actualiser une vision d’intégrité susceptible d’alimenter la fierté de son lectorat !

    Félicitations et bon parcours …

    Robert ! - 8 fév 2017 -

  • Sylvio Le Blanc - Abonné 8 février 2017 07 h 42

    Excellent choix

    M. Dutrisac a un jugement sûr.

  • Sylvio Le Blanc - Abonné 8 février 2017 08 h 25

    Paul Cauchon a tout fait au «Devoir» depuis 30 ans

    Bonne chance dans ses nouvelles fonctions.

  • David Cormier - Abonné 8 février 2017 08 h 57

    Excellente nomination

    Les lecteurs du Devoir ont eu peu d'occasion de se réjouir depuis le départ de M. Descôteaux et, récemment, celui de M. Robitaille. Mais cette fois-ci, je crois que la direction de notre journal a fait un excellent choix et que M. Dutrisac a les qualités et l'expérience requises pour occuper ce poste. Bravo! Je souhaite tout le succès possible au nouveau titulaire du prestigieux poste d'éditorialiste du Devoir et j'ai hâte de commencer à le lire.

  • Chantale Desjardins - Abonnée 8 février 2017 08 h 57

    Robert...

    La familiarité n'est pas de mise en public et on devrait dire M. Dutrisac ou Robert Dutrisac. C'est une mode d'utiliser le prénom et de rendre familier aux yeux du public une personne qui occupe un poste important. Si on disait Philippe au lieu de M. Couillard ou Philippe Couillard.

    Excellente nomination à ce poste et votre journal arrive le premier et La Presse+ perd des plumes. Merci pour votre bon travail.