Le Prix Robert-LaPalme à Garnotte

Clin d’œil amusant, ledit prix, qui consiste en une œuvre originale du grand artiste montréalais qui a donné ses lettres de noblesse à la caricature politique, a été publié il y a plusieurs décennies dans les pages du Devoir là même où sévit Garnotte tous les jours depuis 1996.
Photo: Clin d’œil amusant, ledit prix, qui consiste en une œuvre originale du grand artiste montréalais qui a donné ses lettres de noblesse à la caricature politique, a été publié il y a plusieurs décennies dans les pages du Devoir là même où sévit Garnotte tous les jours depuis 1996.

Invité d’honneur du Festival de la caricature, Michel Garneau, alias Garnotte, est reparti de Val-David cette fin de semaine avec le Prix Robert-LaPalme, créé en hommage au Picasso de la caricature politique au Québec.

Clin d’œil amusant, ledit prix, qui consiste en une œuvre originale du grand artiste montréalais qui a donné ses lettres de noblesse à la caricature politique, a été publié il y a plusieurs décennies dans les pages du Devoir là même où sévit Garnotte tous les jours depuis 1996. Le plongeon temporel est d’autant plus jubilatoire que LaPalme s’attaquait alors à un problème aux résonances bien contemporaines: la corruption municipale.

Par ce prix, la société des 1001 visages souligne chaque année le travail d’un artiste québécois de la caricature qui se distingue tant par sa qualité que sa durée.

Le jury formé de spécialistes a souligné l’œil alerte et le trait vif du caricaturiste du Devoir qui « épate » tout autant qu’il sait « faire sourire ». Le prix, décerné depuis maintenant huit ans, a notamment été remis à Bado (alias Guy Badeaux) Jean-Guy Lemay (plus connu sous le pseudonyme J. Guilemay).

 
6 commentaires
  • Maryse Veilleux - Abonnée 15 octobre 2013 16 h 24

    Félicitations!

    Félicitations à "Garnotte" pour ce prix et merci de nous faire rire tous les jours par son intelligence et la qualité de son travail artistique.

  • Mario Laprise - Abonné 15 octobre 2013 16 h 52

    Prix bien mérité

    Non seulement faut-il savoir dessiner, mais aussi trouver l'angle pour faire une syntèse intelligente du cas traité.

    Félicitations M. Garneau.

    Mario Laprise
    Québec

  • François Dugal - Inscrit 15 octobre 2013 17 h 38

    Bravo

    Bravo à Garnotte pour son prix; il est amplement mérité.

  • Andrée Ferretti - Abonnée 15 octobre 2013 18 h 41

    Félicitation et reconnaissance.

    Ce prix attribué à "notre" Garnotte me réjouit vivement.

    Pour lui, comme il va de soi, mais aussi pour nous, lecteurs du Devoir qui pouvons goûter chaque jour la finesse de son humour en même temps que la justesse de sa critique de notre univers social et politique.

    Chaque jour, il nous fait réfléchir et sourire, parfois rire de bon coeur, en mettant en évidence d'un trait de crayon et d'esprit le sens des événements et le non-sens des personnages qui les font.

    Andrée Ferretti.

  • Vrej-Armen Artinian - Abonné 15 octobre 2013 22 h 29

    Abonné

    Merci et félicitaation, cher Garnotte. Chaque matin on cherche la caricature dans Le Devoir avant tout autre article, ce qui nous permet de rire au lieu de pleurer...
    Vrej-Armen Artinian