Mardi 9 décembre - Ce n'est plus de l'amour

Canal Vie propose ce soir un documentaire de 90 minutes, réalisé par Joël Bertomeu et produit par Virage, sur une réalité terrible: les hommes qui assassinent leur conjointe et/ou leur famille.

Il ne s'agit pas d'un film très agréable à regarder. On ressent plutôt une immense tristesse. Il s'agit aussi d'un sujet tellement étouffant qu'on aurait pu en faire le tour en 60 minutes plutôt qu'en 90.

Mais il fallait le faire, bien sûr, et Bertomeu tente véritablement de cerner la question en cherchant à comprendre l'incompréhensible. Psychiatres, travailleurs sociaux, psychologues proposent différentes pistes de réflexion. Qu'est-ce qui a bien pu se passer dans la tête des 139 hommes qui, entre 1997 et 2007 au Québec, ont tué leur conjointe? Rage meurtrière, dépression, désir de contrôle et de pouvoir, compassion dans certains cas, même si cela peut sembler complètement absurde (l'homme qui croit dur comme fer que ça ira mieux quand tout le monde sera mort), on ne retrouve pas toujours le même état d'esprit à l'origine. Il existe toutefois une constante: les voisins et l'entourage qui, la plupart du temps, n'en reviennent pas parce que l'homme «avait l'air d'un bon gars».

Joël Bertomeu plaide aussi pour plus de soutien aux hommes en détresse, et des groupes d'entraide expliquent que les hommes qui ont besoin d'aide ne savent pas où s'adresser.

Certains témoignages sont bouleversants. Comme celui de ce jeune homme dont la vie a complètement été démolie après que son père a assassiné sa mère lorsqu'il avait 13 ans. Ou celui de cette femme, Huguette, dont le mari a tué les enfants alors qu'elle était au travail.

***

L'amour qui tue

Canal Vie, 19h
2 commentaires
  • André Barabe - Inscrit 6 décembre 2008 16 h 22

    Mais la femme qui tue elle en parle-t-on dans la vie

    Nous dans notre societe parlons beaucoup de l'homme qui tue. Mais sur le cote des femmes, en parlons nous. Plutot rare. Et dans la vie, il y a de ses femmes qui ce croient tous permis et qui pour un temps de jouissanse demolissent leurs familles et la dedans, l'homme etant ce qu'il est de par sa nature bien ce qui est triste arrive toujours malheureusement

  • Michel Dufour - Inscrit 6 décembre 2008 17 h 43

    Trahison et désespoir - par Solitaire

    Je suis en parfait accord avec le commentaire de M. Barabe. Ayant sacrifié ma propre vie pour le bien des miens, mes enfants et moi-même sommes tombé dans un grand trou noir quand mon ex-épouse nous a quitté pour vivre le gros Party avec un gars plein de fric. J'ai respecté mes engagements jusqu'au bout et maintenant, je dois refaire ma vie à neuf. Au seuil de ma retraite compromise à jamais, je me retrouve presque sans le sous, seul, à soutenir mes enfants face au choc psychologique, affectif et financier qu'ils ont subit. J'avoue que bien des idées me sont venus en tête. Heureusement je suis quelqu'un de particulièrement résilient et malgré les conséquences que nous vivons, j'ai sû passer outre. Mais tous le peuvent t'ils? Les changements dramatiques et brutaux que subissent les sociétés (Women's Lib, crédit à outrance, etc...)amènent beaucoup de gens à dépasser les bornes et les conséquences sont souvent incommensurables. Laisseriez-vous un Revolver à un bébé? Je pense que les hommes qui commettent ces gestes ont vu leur univers s'écrouler devant eux entraînant une intolérable douleur. Ne dites vous pas vous-même que ce sont des gens sans histoire?

    J'écouterai ce documentaire avec un grand intérêt.