Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    LivresFlux RSS de la section Livres

      L’allusion à l’historique paquebot servira peut-être d’appât, car de naufrage, il est surtout question par la métaphore.
      Poésie

      Les pensées salutaires de Renaud Longchamps

      10 juin 2017 | Jérôme Delgado | Livres
      Après plus de quarante ans d’écriture, Renaud Longchamps (Miguasha) n’a visiblement pas vidé son encrier. Alors que le tome IX (!) de ses Oeuvres complètes est attendu — presque vingt ans après le...
      Après plus de quarante ans d’écriture, Renaud Longchamps (Miguasha) n’a visiblement pas vidé son...
      0 réactions | 1 votes
      L’école doit renouer avec sa fonction première, dit Joëlle Tremblay.
      Essai

      L’industrie du savoir

      9 juin 2017 | Marco Fortier | Livres
      L'auteure Joëlle Tremblay estime que des initiatives comme donner de l’argent aux diplômés, punir les décrocheurs ou gonfler les notes pour faire augmenter le taux de réussite sont un «pansement sur un bassin percé de trous».
       
      L'auteure Joëlle Tremblay estime que des initiatives comme donner de l’argent aux diplômés, punir les décrocheurs ou gonfler les notes pour faire augmenter le taux de réussite sont un «pansement sur un bassin percé de trous».
       
      4 réactions | 38 votes

      Escale 6: Le monde par les essais qui le racontent

      3 juin 2017 | Fabien Deglise | Livres
      Le monde… par les essais L’accélération du temps et les raisons de s’en réjouir, la part de l’autre dans la langue française, les influences lointaines qui façonnent les imaginaires et Vladimir Poutine.
      Dans la centrifugeuse d’un présent qui s’emballe, les certitudes finissent forcément par se faire...
      2 réactions | 1 votes

      Escale 5: L’Océanie par la servitude, l’aviation, la maternité et les sentiments

      3 juin 2017 | Fabien Deglise | Livres
      Océanie Une autopsie de la servitude dans l’Australie des années 1930, une aviatrice saisie en pleine ascension entre la Nouvelle-Zélande et le reste du monde, le récit intimiste d’une quête de maternité et un huis clos sentimental dans les montagnes de la Nouvelle-Galles-du-Sud.
      Il faut se méfier des apparences, y compris dans l’Australie des années 1930, puis de...
      0 réactions | 0 votes

      Escale 3: L’Afrique entre mémoire, égalité et modernité

      3 juin 2017 | Yannick Marcoux | Livres
      Afrique Un plaidoyer humaniste sur l’égalité, l’Angola d’une reine singulière, la persistance d’un passé marqué par l’horreur d’un génocide et un rendez-vous manqué avec l’Algérie d’aujourd’hui.
      Avec ses 54 pays, son 1,2 milliard d’habitants, l’Afrique est loin d’avoir cette homogénéité qu’on...
      0 réactions | 7 votes
      Le tour du monde en 80 livres

      Escale 1: Les Amériques entre gaz de schiste, fantômes des dictatures, espoir et changement de sexe

      3 juin 2017 | Fabien Deglise | Livres
      Plongée dans l’exploitation du gaz de schiste en Pennsylvanie, les fantômes de la dictature argentine, Haïti côté sombre et côté espoir, les Caraïbes festives et la rencontre au Québec et à Porto Rico avec des hommes qui veulent devenir des femmes.
      Plongée dans l’exploitation du gaz de schiste en Pennsylvanie, les fantômes de la dictature argentine, Haïti côté sombre et côté espoir, les Caraïbes festives et la rencontre au Québec et à Porto Rico avec des hommes qui veulent devenir des femmes.
      0 réactions | 9 votes
    • L’esprit de la prose

      3 juin 2017 | Louis Hamelin | Livres | ★★★ 1/2
      Dans le dernier livre de Louis-Karl Picard-Sioui, à un moment donné, on voit un homme d’affaires raccrocher le téléphone, avaler une dernière bouchée de croissant, ranger le pot de confiture au frigo,...
      Dans le dernier livre de Louis-Karl Picard-Sioui, à un moment donné, on voit un homme d’affaires...
      1 réaction | 19 votes
    • Les champs de l’avocat

      3 juin 2017 | Louis Cornellier | Livres | ★★★★
      L’écrivain Pierre Landry a tiré le gros lot. Dans un marché aux puces de sa région, à Saint-Pascal-de-Kamouraska, il est tombé sur un intrigant carnet daté, en couverture, de 1873, mais sans nom...
      L’écrivain Pierre Landry a tiré le gros lot. Dans un marché aux puces de sa région, à...
      1 réaction | 29 votes
    • Des auteurs à la défense de Greenpeace

      1 juin 2017 | Le Devoir | Livres
      Plus de cent écrivains, dont le Prix Nobel J. M. Coetzee, Yann Martel et Margaret Atwood, ont signé une pétition défendant Greenpeace contre le géant de l’exploitation forestière Résolu. Ils...
      Plus de cent écrivains, dont le Prix Nobel J. M. Coetzee, Yann Martel et Margaret Atwood, ont signé...
      2 réactions | 6 votes
      Aurel Ramat a travaillé quatre ans au «Devoir» dans la dernière moitié des années 1950.

      Aurel Ramat, la correction faite homme

      1 juin 2017 | Jean-François Nadeau | Livres
      Rares sont les livres québécois qui n’ont pas profité par la bande de son savoir. Pourtant presque personne dans le grand public ne connaît Aurel Ramat, père d’une grammaire typographique célèbre. Il...
      Rares sont les livres québécois qui n’ont pas profité par la bande de son savoir. Pourtant presque...
      5 réactions | 36 votes
      L’écrivain montréalais d’origine chinoise Xue Yiwei est célébré dans son pays d’origine, mais pratiquement inconnu dans sa patrie d’adoption.

      Xue Yiwei écrit la Chine depuis Montréal

      30 mai 2017 | Caroline Montpetit | Livres
      Très lu en Chine, l’auteur d’origine chinoise acclamé par la critique a adopté la métropole il y a une quinzaine d’années. «Le Devoir» l’a rencontré.
      Très lu en Chine, l’auteur d’origine chinoise acclamé par la critique a adopté la métropole il y a une quinzaine d’années. «Le Devoir» l’a rencontré.
      0 réactions | 25 votes
      Le roman est construit sous forme d’allers-retours entre la vie dans le bunker et les souvenirs de Marcelo de sa vie d’avant.
      Fiction espagnole

      Huis clos dystopique au coeur des ténèbres

      27 mai 2017 | Caroline Jarry | Livres | ★★★ 1/2
      Nous sommes en 2048, dans un bunker souterrain à Pékin où une douzaine de personnes ont survécu à la Troisième Guerre mondiale, survenue 13 ans plus tôt. La Terre radioactive est inhabitable. Marcelo,...
      Nous sommes en 2048, dans un bunker souterrain à Pékin où une douzaine de personnes ont survécu à la...
      0 réactions | 1 votes
      Arne Dahl

      Arne Dahl au coeur des rêves les plus sombres de la guerre froide

      27 mai 2017 | Michel Bélair | Livres | ★★★ 1/2
      L’Opcop — l’unité opérationnelle secrète de l’Europol que l’on connaît depuis Message personnel — n’a pas le temps de se féliciter de ses premiers succès, ou même de pleurer la perte de deux de ses...
      L’Opcop — l’unité opérationnelle secrète de l’Europol que l’on connaît depuis Message personnel —...
      0 réactions | 0 votes
      Enfant de la télé et du cinéma, la bédéiste célèbre le rôle capital et salvateur que peut jouer la culture populaire lorsqu’elle présente des modèles à ceux qui ne se reconnaissent nulle part ailleurs.
      Bande dessinée

      La couleur de la différence

      27 mai 2017 | Dominic Tardif | Livres | ★★★ 1/2
      What’s in a name ? demandait jadis un certain dramaturge anglais. Qu’y a-t-il dans une couleur capillaire ? demande aujourd’hui Meags Fitzgerald avec Longs cheveux roux, son premier livre traduit en...
      What’s in a name ? demandait jadis un certain dramaturge anglais. Qu’y a-t-il dans une couleur...
      0 réactions | 1 votes
      Des ouvriers travaillent dans une usine d’armements en Grande-Bretagne, à l’orée de la Seconde Guerre mondiale en novembre 1938.

      Jacques Bouveresse à la défense du progrès

      27 mai 2017 | Michel Lapierre | Livres | ★★★ 1/2
      C’est grâce aux journaux que Karl Kraus (1874-1936) a enfin découvert le progrès, pomme de discorde de grands penseurs. Le satiriste autrichien l’a décelé dans la bourgeoise qui, pour assister à bas...
      C’est grâce aux journaux que Karl Kraus (1874-1936) a enfin découvert le progrès, pomme de discorde...
      0 réactions | 0 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.