Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    À voir à la télévision le dimanche 10 octobre - Adieu tristesse

    9 octobre 2004 |Dominique Reny | Livres
    Jeune fille de bonne famille, elle avait connu la gloire à 18 ans grâce à son premier roman, Bonjour tristesse. Conquise à la fois par son talent et par ses excentricités, la France en a fait une icône culturelle, l'incarnation même des folles années d'après-guerre.

    Françoise Sagan a publié une trentaine de romans, de nombreuses pièces de théâtre et a défrayé la chronique mondaine par ses excès: la vitesse, le jeu, l'alcool, la drogue, les démêlés avec la justice. Privée de ses droits d'auteur par le fisc français, victime d'ennuis de santé, elle a vécu, ces dernières années, grâce à la générosité de ses amis avant de s'éteindre le 24 septembre, à l'âge de 69 ans.

    Il fallait évidemment marquer l'événement. Le magazine littéraire de TV5, Campus, s'en charge aujourd'hui avec un hommage fouillé. Autour de l'animateur Guillaume Durand, qui possède toujours ses sujets sur le bout des doigts, journalistes et critiques analysent le phénomène Sagan, mais laissent aussi la parole à Régine, une amie de longue date de la disparue, à son éditeur et à son biographe, qui proposent une lecture plus personnelle du personnage.

    On retiendra toutefois surtout les propos de l'auteure elle-même, que de nombreuses images d'archives font revivre. Parmi les documents présentés, la dernière grande entrevue télévisée accordée par Françoise Sagan — c'était en 2002 — fait découvrir une femme fragile, qui porte un regard d'une lucidité effarante sur son passé, son oeuvre, son entourage. Manifestement, la vie ne lui fut pas toujours aussi légère que ce que son image a pu faire croire. Mais, et c'est peut-être le plus touchant chez elle, «il [lui] est arrivé d'aimer cette cruauté».

    Campus: Hommage à Françoise Sagan

    TV5, 21h
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel