Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Vitrine du livre

    Annie Leibovitz: portraits 2005-2016

    16 décembre 2017 |Fabien Deglise | Livres
    Barack Obama, le 19 janvier 2017
    Photo: Annie Leiboveitz Barack Obama, le 19 janvier 2017

    Dans l’intimité des personnalités, Annie Leibovitz témoigne depuis des années de l’histoire culturelle et politique qui s’écrit au quotidien, un cliché à la fois. De 2005 à 2017, elle a fait entrer dans sa boîte photographique Barack Obama pensif à la fenêtre du Bureau oval le 19 janvier 2017, soit la veille de l’intronisation de Donald Trump, David Beckham torse nu, George Clooney au milieu de femmes, Jack Nicholson sur Mullholand Drive à Los Angeles, Élisabeth II avec ses petits-enfants ou avec ses chiens, Rihanna à La Havane, Leonard Cohen dans son salon et des dizaines d’autres avec l’idée d’en faire un livre qui raconterait une époque riche en icônes et en mouvements. Le projet, explique-t-elle en conclusion, devait se conclure avec une photo d’Hillary Clinton à la Maison-Blanche — dont elle avait planifié le décor et le contexte dans sa tête —, histoire de montrer où ce temps nous avait conduits. Et puis, des élections ont tout changé, faisant de ce livre de photos le récit magnifique, parfois sensible, à l’esthétique singulière et lustrée, d’un monde qui a été, sans avoir pour autant totalement disparu.

    Annie Leibovitz : portraits 2005-2016
    ★★★★
    Annie Leibovitz, Phaidon, Londres, 2017, 316 pages












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.