Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Vitrine du livre

    La Maison éternelle. Une saga de la révolution russe, Yuri Slezkine

    25 novembre 2017 |Christian Desmeules | Livres
    Fruit d’un croisement entre L’archipel du goulag, La vie mode d’emploi et Vie et destin, La maison éternelle de Yuri Slezkine, qui enseigne à l’Université de Californie à Berkeley, a tout pour retenir le lecteur entre ses murs. Avec ses 550 appartements familiaux pour hauts fonctionnaires, la Maison du Gouvernement, construite face au Kremlin à Moscou, était à l’époque de son achèvement, en 1931, le plus grand immeuble résidentiel en Europe. Aux commandes de ce colossal travail d’historien, Slezkine plonge aux sources de la révolution bolchevique à partir de lettres, de journaux intimes, de mémoires et de photographies. Livre autant savant que littéraire, c’est à la fois une saga familiale et un fabuleux traité d’histoire panoramique, qui nous entraîne des origines du bolchevisme jusqu’à la chute de l’empire soviétique, en passant par les grandes purges staliniennes.
    La maison éternelle
    ★★★★
    Yuri Slezkine, traduit de l’anglais par Pascale Haas, Bruno Gendre, Charlotte Nordmann et Christophe Jaquet, La Découverte, Paris, 2017, 1296 pages












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.