Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    De Gilles Vigneault jusqu’aux étoiles, au Salon du livre ancien de Montréal

    26 septembre 2014 |Jean-François Nadeau | Livres
    Le Salon du livre ancien promet son lot d’éditions originales, d’autographes, de reliures somptueuses, de gravures, de cartes anciennes et autres.
    Photo: Frédéric Bisson CC Le Salon du livre ancien promet son lot d’éditions originales, d’autographes, de reliures somptueuses, de gravures, de cartes anciennes et autres.

    Une trentaine de libraires du Québec et de l’Ontario, tous spécialisés en livres rares et anciens, se réunissent en fin de semaine à Montréal. Une occasion rare pour des trouvailles.

     

    Le thème du salon cette année ? « Le livre et les sciences naturelles ».À l’honneur, les ouvrages rares consacrés à l’anatomie, l’astronomie, la biochimie, la botanique, la chimie, la mycologie, l’océanographie, l’ornithologie…

     

    Comme toujours, ces libraires qui amassent des curiosités, des perles et parfois des trésors feront une large part aux ouvrages de littérature, de collection, d’histoire, de sciences humaines. Le salon promet comme toujours son lot d’éditions originales, d’autographes, de reliures somptueuses, de gravures, de cartes anciennes et autres.

     

    Un exemple ? La librairie Le chercheur de trésors mettra en vente à l’occasion de ce salon une importante collection de textes originaux de Gilles Vigneault. Des poèmes manuscrits, des tapuscrits, de la correspondance, des lettres, des photographies, plusieurs de la fin des années 1950 et du début des années 1960. On y trouve notamment un texte de 1961 « sur la défense de tous les Jos Monferrand du monde et à la mémoire de nos pères qui dans leur santé de parlure savaient dire cul-de-sac ».

     

    Le 31e Salon du livre ancien se déroule samedi et dimanche au pavillon McConnell de l’Université Concordia, situé au 1400 boulevard de Maisonneuve. On y accède facilement par le métro Guy-Concordia. À noter que ce salon très particulier ouvre ses portes seulement de midi à 18 h le samedi et de 11 h à 17 h le dimanche.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.