Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Biographie d'un couple engagé

    Hier avait lieu le lancement d'un livre sur Simonne et Michel Chartrand

    3 mars 2010 |La Presse canadienne | Livres
    jacques nadeau le devoir le célèbre syndicaliste Michel Chartrand a préféré lire son journal dans le confort de son canapé plutôt que de subir le brouhaha du lancement d’une biographie portant sur sa vie et celle de sa défunte femme, Simonne Monet-Chartrand. L’homme de 93 ans y avait pourtant confirmé sa présence. Il a confié au photographe du Devoir qu’il n’avait tout simplement pas envie de s’y rendre parce que «ce serait trop long».
    Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir jacques nadeau le devoir le célèbre syndicaliste Michel Chartrand a préféré lire son journal dans le confort de son canapé plutôt que de subir le brouhaha du lancement d’une biographie portant sur sa vie et celle de sa défunte femme, Simonne Monet-Chartrand. L’homme de 93 ans y avait pourtant confirmé sa présence. Il a confié au photographe du Devoir qu’il n’avait tout simplement pas envie de s’y rendre parce que «ce serait trop long».
    Michel Chartrand, qui s'est battu pour les travailleurs, pour les accidentés du travail, pour la langue française et qui s'est aussi approché de la politique, n'a au fond eu qu'une seule cause: la défense des exploités.

    L'oeuvre Simonne Monet Chartrand et Michel: un couple engagé a été lancée, hier soir à Montréal, en l'absence de Michel Chartrand, qui devait pourtant y être. Âgé de 93 ans et ne se sentant pas bien, a rapporté son fils Alain Chartrand, il est finalement resté chez lui et n'a pas assisté à l'hommage qui lui a été rendu.

    La coauteure et éditrice Andrée Yanacopoulo a expliqué avoir écrit ce livre sur ce couple célèbre de l'histoire québécoise pour que l'on n'oublie pas ses combats, le syndicalisme dans le cas de Michel et le droit des femmes et le pacifisme dans le cas de Simonne. «C'est l'exemple unique au Québec d'un couple qui a agi parallèlement avec le même idéal, mais chacun à sa façon, a-t-elle expliqué en entrevue. L'idée était commune: venir en aide aux exploités, aux déshérités de la société.»

    Me Robert Burns, qui avait défendu Michel Chartrand lorsqu'il était un jeune avocat, a relaté les péripéties du bouillant syndicaliste de la CSN qui ne voulait jamais se taire, même devant les juges.

    «C'était spécial de le représenter, Michel. Des fois, j'étais obligé de le calmer pour que les juges ne le mettent pas dehors. Mais on a toujours été acquitté dans les dossiers de Michel», relate celui qui est juge à la retraite.

    Il l'a dépeint comme un combattant qui, au fond, a gagné sa cause puisque sa cause a toujours été celle des travailleurs. «Mon souvenir de Michel, c'est qu'il a toujours eu la même cause et c'était la défense des travailleurs, la défense des gens défavorisés. Et il avait raison quand il disait qu'il avait une bonne cause et que c'était normal qu'il soit acquitté.»

    L'ancien président de la CSN Gérald Larose, qui l'a côtoyé au Conseil central de Montréal de la CSN, notamment, le décrit comme un homme «extraordinairement efficace».

    Son fils Alain a précisé que Michel Chartrand lit encore ses quotidiens et suit rigoureusement l'actualité. Il lui parle de politique et de la société québécoise. «Il trouve qu'il n'y a rien qui avance et que le Québec est dans un mauvais état. Il ne trouve pas que c'est encourageant pour les générations futures», rapporte son fils. Toutefois, Michel Chartrand «n'a jamais été découragé», assure-t-il.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel