Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Salon du livre de l'Outaouais

    23 février 2008 |Anne Michaud | Livres
    Avec l'hiver qu'on connaît cette année, tout le monde a le goût de s'évader... L'équipe du Salon du livre de l'Outaouais (SLO) a donc visé juste en choisissant l'évasion comme thème de sa 29e édition. Du 28 février au 2 mars, les visiteurs du SLO sont invités à partir à la découverte de pays éloignés, de cuisines exotiques, de mondes fantastiques et, surtout, d'auteurs passionnés.

    Comme président d'honneur, le Salon du livre de l'Outaouais a fait appel à Stanley Péan. Président de l'Union des écrivains et écrivaines québécois, rédacteur en chef du magazine Le Libraire, porte-parole du Mouvement des arts et des lettres, critique littéraire et musical... À travers tous ces rôles, Stanley Péan demeure un passionné des mots, et l'équipe du SLO espère que sa passion contaminera les trente et quelques mille visiteurs annuels du Salon du livre de l'Outaouais.

    Six invités d'honneur entoureront Stanley Péan, dont notre collaboratrice Carole Tremblay, porte-parole des auteurs pour la jeunesse. C'est un domaine qu'elle connaît très bien, puisqu'en plus de signer dans nos pages la chronique consacrée à la littérature jeunesse étrangère, Carole a déjà publié plusieurs albums et romans pour les enfants. Bertrand Gauthier, Philippe Béha, Laurent Chabin, Sylvie Brien, Annie Groovie et plusieurs autres idoles du jeune public iront aussi faire un tour à Gatineau. De plus, grâce à la collaboration de l'ambassade de France, le SLO accueillera l'auteur français Xavier Laurent-Petit, dont les romans pour la jeunesse parlent aussi bien de la guerre que du terrorisme ou de la maladie d'Alzheimer.

    Toujours dans le cadre de ce thème de l'évasion, Anne Robillard (Les Chevaliers d'Émeraude, Éditions de Mortagne, et la série A.N.G.E. aux Intouchables) invitera les visiteurs du SLO à s'évader de leur quotidien par la littérature fantastique. Quant à Stéphane Dompierre (Un petit pas pour l'homme et Mal élevé, Québec Amérique), il représentera la littérature grand public et participera, entre autres, à une table ronde sur le thème «L'écriture pour les hommes et l'écriture pour les femmes»... Beau débat en perspective!

    Lauréate du prix littéraire Jacques-Poirier - Outaouais, Claire Boulé (Calendrier des terres froides, Écrits des Hautes-Terres) est l'invitée d'honneur en poésie. Elle sera entourée de plusieurs poètes de l'Outaouais, auxquels se joindra Alexandre Voisard, dont la venue est rendue possible grâce à la collaboration de l'ambassade de Suisse au Canada.

    Des prix

    Comme il le fait chaque année, le SLO honore deux écrivains qui oeuvrent de chaque côté de la rivière des Outaouais. Lauréat du Prix de la relève littéraire Archambault en 2006 pour son roman Des cendres sur la glace, Georges Lafontaine sera le porte-parole des auteurs de l'Outaouais québécois et offrira aux lecteurs son premier roman policier, Le Parasite (Guy St-Jean éditeur). Quant aux auteurs de l'Ontario français, ils seront représentés par Daniel Marchildon, dont le plus récent roman, L'Eau de vie, uisge beatha (Éditions David), se déroule en Huronie.

    Même si l'Outaouais accueille chaque année un événement spécifiquement consacré à la bande dessinée (Le Rendez-vous international de la BD de Gatineau), le 9e art a aussi sa place au coeur du SLO. Cette année, le Salon accueille entre autres les bédéistes Jean-François Bergeron (alias Djief), Eva Rollin et Jessica Samson-Tshimbalanga, lauréate du 2e Concours québécois de bande dessinée.

    Pour cette 29e édition, l'équipe du Salon du livre de l'Outaouais a mis sur pied un éventail d'activités et d'animations qui devraient répondre aux attentes des visiteurs de tous âges. Pour les plus jeunes, on a prévu des jeux, des spectacles et des concours participatifs (Anoushka en chansons, Caillou à la bibliothèque, Délirons avec Léon!, Place aux sosies!, etc.) qui leur feront connaître de nouveaux livres et de nouveaux auteurs; pour les plus grands, il y aura plusieurs lancements de livres, des entrevues, une soirée de poésie et des tables rondes portant sur des sujets aussi divers que la qualité de la langue, le bonheur et l'écriture pour adolescents.

    Pas mal pour un Salon qui a bien failli ne pas avoir lieu. En effet, il faut se rappeler qu'il a fallu attendre la fin du mois d'octobre dernier avant que l'équipe du SLO ait la certitude que le 29e Salon aurait bel et bien lieu au Palais des congrès. Ce n'est qu'à ce moment, lorsque le gouvernement du Québec a enfin annoncé que la gestion du Palais passait de la Ville de Gatineau à la Société immobilière du Québec, que les préparatifs ont réellement pu débuter...

    Grâce à l'appui des auteurs et des éditeurs, les organisateurs ont pu mettre sur pied une programmation qui reflète bien la diversité de la littérature d'ici et d'ailleurs. Il ne reste plus qu'à espérer que le public sera au rendez-vous, du 28 février au 2 mars.

    Pour plus de renseignements, consultez le site www.slo.qc.ca

    Collaboratrice du Devoir
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel