Sur vos écrans: de «puck» et de hip-hop

La cérémonie des prix Grammy sera diffusée en direct du Madison Square de New York.
Photo: Bebeto Matthews Associated Press La cérémonie des prix Grammy sera diffusée en direct du Madison Square de New York.

Des Grammys sous le signe du hip-hop

 

Pour la première fois depuis 2003, la cérémonie des prix Grammy sera diffusée en direct du Madison Square de New York. Jay-Z mène la course avec huit nominations, talonné de près par Kendrick Lamar (sept) et Bruno Mars (six). Childish Gambino, Khalid, SZA et No I.D. suivent avec cinq nominations chacun. Comme l’an dernier, c’est James Corden qui anime la remise de prix, où se produiront sur scène Lady Gaga, SZA, Pink, Sam Smith, Logic, U2 et Rihanna. Alors que Kesha a annoncé qu’elle interpréterait Praying pour saluer le mouvement #MeToo, on ignore encore si d’autres artistes joindront leur voix à la sienne.


60th Annual Grammy Awards
CBS, dimanche, 19 h 30
 

Du hockey pour les fous et les fins

 

Afin d’oublier les déboires des Canadiens, rien de mieux que de regarder la crème des joueurs de la LNH rivaliser de talent lors du Concours d’habileté, présenté la veille du Match des étoiles. Pour une deuxième année de suite, PK Subban (Predators de Nashville) sera le capitaine de la section Centrale lors du Match des étoiles de la LNH. Pour leur part, Connor McDavid (Oilers d’Edmonton), Steven Stamkos (Lightning de Tampa Bay) et Alex Ovechkin (Capitals de Washington) seront respectivement capitaines des sections Pacifique, Atlantique et Métropolitaine. Croyez-le ou non, Carey Price sera de la partie… Les deux événements se dérouleront à l’Amalie Arena, à Tamba Bay.


Concours d’habileté / Match des étoiles
TVA Sports, samedi, 19 h 15 / dimanche, 15 h 30
 

Des docus pour la cause

 

Dans la foulée de la Journée Bell cause pour la cause, Planète + propose deux documentaires où l’on parle du mal du siècle (Le pervers narcissique) et du sort réservé aux criminels souffrant de maladies mentales (Loin d’eux-mêmes, loin des autres). À Canal D, on présente en deux épisodes un documentaire où l’on suit dix personnes souffrant de dépression ou d’anxiété qui s’entraînent pour le marathon de Londres (Courir pour sa santé mentale).

 

Topoï – Le pervers narcissique / Loin d’eux-mêmes, loin des autres
Planète +, dimanche, 20 h 30 / mercredi, 20 h 30

 

Courir pour sa santé mentale
Canal D, mercredi, 22 h et 23 h
 

Le visionnement en continu de la semaine

Photo: Netflix «Babylon Berlin»

Après avoir signé quelques épisodes et la bande originale de Sense8, le cinéaste allemand Tom Tykwer (Cours, Lola, cours, Le parfum) est de retour avec Babylon Berlin, série la plus ambitieuse et la plus coûteuse de la télévision allemande. Créée en collaboration avec Henk Handloegten et Achim von Borries, adaptée des romans de Volker Kutscher, cette série policière met en scène un policier de Cologne (Volker Bruch), un enquêteur corrompu (Peter Kurth) et une sténographe bouclant ses fins de mois comme danseuse (Liv Lisa Fries) dans le Berlin des années folles. En Europe, où l’on a qualifié la série d’événement de la rentrée, les critiques sont dithyrambiques.

 

Babylon Berlin
Netflix, dès mardi