«Comédie sur mesure»: petite séduction inversée

Il émane de cette formule une simplicité jamais feinte qui permet de découvrir des villages inconnus sans qu’on tente de les vendre comme destination vacances.
Photo: Z Télé Il émane de cette formule une simplicité jamais feinte qui permet de découvrir des villages inconnus sans qu’on tente de les vendre comme destination vacances.

L’humour est partout au Québec. Certains s’en plaignent, d’autres en redemandent. Il ne faut pas nécessairement faire partie de la seconde catégorie pour être sensible à Comédie sur mesure, une nouveauté de Z qu’on peut comparer à la défunte Petite séduction, qui permettait aux gens de villes et villages d’ici de « chanter la pomme » à une vedette invitée. Ici, c’est l’invité qui doit plaire aux villageois en se moquant gentiment d’eux dans un numéro d’humour inspiré de son séjour dans la municipalité.

Au fil de rencontres avec certains membres des communautés en vedette et de découvertes d’attraits touristiques, d’entreprises singulières ou de traditions particulières, les humoristes trouvent l’inspiration pour cette courte performance comique qui essaime l’émission de bout en bout. La petite demi-heure touristico-comique passe très vite, même pour ceux qui sont loin d’être adeptes de ce genre de rencontres télévisuelles entre les gens « des régions » et des personnalités publiques.

Il émane de cette formule, inspirée d’un concept d’émission danois, une simplicité jamais feinte qui permet de découvrir des villages inconnus (Charrette et Béarn, ça vous dit quelque chose ?), sans qu’on tente de les vendre comme destination vacances.

La liste des humoristes qui ont accepté de participer à l’expérience ratisse très large : de Philippe Bond aux Denis Drolet à Cathy Gauthier. Cette diversité donne une couleur particulière aux émissions, même si certains poncifs sur la ruralité reviennent à tout coup. Si l’émission trouve son public, une deuxième cuvée permettrait peut-être aux comiques de mettre de côté les blagues de « trou perdu »…

Comédie sur mesure

Z, jeudi, 21 h 30