TFO fournira la Louisiane en contenu francophone

Motel Monstre de la maison Slalom fait partie des émissions qui seront offertes en Louisiane
Photo: Source TFO Motel Monstre de la maison Slalom fait partie des émissions qui seront offertes en Louisiane

Groupe Média TFO signe aujourd’hui à Bâton-Rouge un accord de collaboration avec la Louisiana Public Broadcasting (affiliée au réseau PBS) pour la diffusion de quatorze heures hebdomadaires d’émissions en français. Le contenu destiné aux enfants de 2 à 8 ans comprend des productions originales ontariennes ou québécoises, dont Motel Monstre de la maison Slalom et Boum, c’est canon de Trio Orange.

 

Il s’agit d’une première pour la télé éducative et culturelle francophone de l’Ontario et peut-être même pour une chaîne canadienne. Il faut dire que la télé ontarienne a profité de la grande numérisation pour diffuser massivement son contenu et se faire apprécier partout dans le monde. TFO a lancé sa première chaîne YouTube en 2011. Le jour de Noël 2012, elle enregistrait un million de visiteurs. Elle opère maintenant une quinzaine de chaînes en ligne qui totalisent plus de 230 millions de visionnements.

 

Pour les francophones de Louisiane

 

« Nous sommes très fiers de pouvoir fournir du contenu éducatif en français à la chaîne louisianaise », dit au Devoir Glenn O’Farrell, président et chef de la direction du Groupe Média TFO, joint dans le sud des États-Unis. « La diffusion en français va profiter aux francophones, mais aussi aux francophiles. En plus, l’association avec une chaîne partenaire du réseau éducatif PBS nous donne la chance de nous présenter comme partenaire de choix pour d’autres ententes sur d’autres marchés aux États-Unis où il y a une forte concentration de francophones. »

 

Il cite Miami et New York. Plusieurs écoles américaines proposent des enseignements entièrement en français. « Il y a des besoins et nous offrons des solutions. On commence en Louisiane et on verra si on peut profiter d’autres marchés. »

 

Les diffusions louisianaises commencent ce jeudi. L’entente s’étale sur une première période de dix-huit mois, pour deux heures de diffusion quotidienne.

 

Les productions pour les plus jeunes proviennent de Mini TFO, franchise maison. Elles sont réalisées à Toronto. Les courts programmes de trois à cinq minutes portent sur la littératie, la géographie, le chant, les contes, etc. Les capsules totaliseront sept heures de diffusion hebdomadaires.

 

L’autre moitié provient des partenaires producteurs. Motel Monstre de la maison d’Ottawa Slalom est aussi présenté par Radio-Canada. Slalom a aussi fourni à TFO la minisérie Le rêve de Champlain, projet phare commémorant le 400e anniversaire du passage de l’explorateur en Ontario en 2015.

 

À plus long terme, TFO pourrait à son tour proposer des émissions produites en Louisiane, au moins en coproduction. « Ça fait partie des discussions que nous avons eues aujourd’hui, dit le président O’Farrell. C’est dans notre vision pour l’avenir. »

4 commentaires
  • Alexis Lamy-Théberge - Abonné 21 avril 2016 12 h 40

    Bravo

    Et le Québec qui tarde encore à prendre le leadership d'une véritable communauté transfrontalière francophone en Amérique, préférant se considérer comme un petit village assiégé...

  • Pascal Barrette - Abonné 21 avril 2016 15 h 06

    L’arbre

    Si le Québec est le tronc de la francophonie canadienne, les collectivités et institutions hors-Québec francophones en sont les branches. TFO en est une remarquable. J'ai récemment écouté une intéressante et instructive interview avec l'ex-député et ex-juge de l'Ontario Albert Roy, menée par Daniel Lessard:
    http://www.tfo.org/fr/univers/carte-de-visite/1004

    M. Roy a été à l'origine de la Loi sur les langues officielles de l’Ontario de 1986. Il raconte dans cette entrevue les progrès impensables il y a quelques années du français en Ontario.

    Voilà un autre bel exemple du déploiement de la francophonie canadienne, voire avec cette entente TFO-Louisiana Public Broadcasting, de la francophonie internationale.

    Pascal Barrette, Ottawa

  • Bernard McCann - Abonné 21 avril 2016 21 h 50

    Bravo à la TFO

    Une programmation saine, de bon goût tout en rayonnant au plan canadien, cette télévision mérite notre respect. Si j'étais franco-ontarien je n'en serais que plus fier

  • Bernard McCann - Abonné 21 avril 2016 21 h 50

    Bravo à la TFO

    Une programmation saine, de bon goût tout en rayonnant au plan canadien, cette télévision mérite notre respect. Si j'étais franco-ontarien je n'en serais que plus fier