Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Une salle de spectacle nouvelle manière

    27 mai 2017 |Caroline Montpetit | Cirque
    Le directeur artistique Neilson Vignola a présenté une maquette de la future salle de spectacle que le Cirque du Soleil inaugurera à Hangzhou.
    Photo: Guillaume Levasseur Le Devoir Le directeur artistique Neilson Vignola a présenté une maquette de la future salle de spectacle que le Cirque du Soleil inaugurera à Hangzhou.

    En novembre 2018, le Cirque du Soleil inaugurera à Hangzhou, au nord de Shanghaï, une salle de spectacle comme il ne s’en est jamais vu. Cette salle, bâtie dans l’ancienne usine d’une gare de triage, pourra accueillir 1200 spectateurs. Ceux-ci seront installés dans des gradins mobiles, qui pourront se déplacer, se séparer et s’unifier pour suivre différentes parties du spectacle.

     

    Manifestement très emballé par ce projet, Jean-François Bouchard, le guide créatif du Cirque du Soleil, en faisait la démonstration hier à l’événement immersif C2, qui réunissait des créateurs et des gens d’affaires à Montréal.

     

    Cette nouvelle salle de spectacle, disait-il, permettra au spectateur de suivre un numéro à la manière d’une caméra qui suit un artiste, dans l’univers cinématographique.

     

    C’est le groupe chinois XTD qui a approché le Cirque du Soleil pour qu’il se dote d’une salle de spectacle dans un nouveau quartier de Hangzhou qui devrait accueillir quelque 200 000 résidants de la classe moyenne. Le quartier comptera également un centre de mariages. Ville de quelque huit millions d’habitants, Hangzhou est un centre touristique important pour les Chinois, explique Jean-François Bouchard en entrevue. Elle a la chance d’être dotée d’un lac. Le guide créatif explique que l’une des premières fois que les représentants du Cirque du Soleil sont allés à Hangzhou, on leur a expliqué que, dans la tradition ancestrale, les gens devaient garder le lac pur pour avoir eux-mêmes l’esprit pur.

    Photo: Guillaume Levasseur Le Devoir Jean-François Bouchard, le guide créatif du Cirque du Soleil
     

    L’inauguration du théâtre chinois du Cirque du Soleil se fera bien sûr avec un spectacle, qui sera sous la direction artistique de Neilson Vignola, qui a déjà beaucoup collaboré avec le Cirque du Soleil. Pour l’instant, tout ce qui entoure ce spectacle demeure secret, et on se contente de parler de la salle qui l’abritera.

     

    À ce jour, le Cirque du Soleil demeure peu connu en Chine, explique Marie-Hélène Lagacé, directrice principale des relations publiques pour le Cirque du Soleil. Elle ajoute que la vente des actions du Cirque à la compagnie chinoise Fosun avait précisément pour but de permettre de percer l’immense marché chinois.

     

    Jusqu’à il y a trois ans, le cirque avait un spectacle permanent à Macao, mais le marché chinois demeure difficile à percer sans intermédiaire.

     

    S’il existe une tradition circassienne très ancienne en Chine, celle-ci relève toujours du cirque traditionnel, avec des bêtes de cirque et des acrobates.

     

    Pour eux, le Cirque du Soleil apporte une dimension nouvelle, un univers différent.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.