Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    CinémaFlux RSS de la section Cinéma

      • video
      Au milieu de ce manège inspiré des meilleures recommandations du guide Michelin, Diane Lane brille de tous ses feux, comme à son habitude, jouant à merveille la belle expatriée aux côtés d’Arnaud Viard.
      Critique cinéma

      «Paris Can Wait»: À quelle heure on arrive?

      2 juin 2017 | André Lavoie | Cinéma | ★★ 1/2
      Personne ne pouvait douter de l’amour d’Eleanor Coppola pour son célèbre mari, Francis Ford Coppola, après avoir vu Hearts of Darkness : A Filmmaker’s Apocalypse (1991), une plongée dans le tournage...
      Personne ne pouvait douter de l’amour d’Eleanor Coppola pour son célèbre mari, Francis Ford Coppola,...
      0 réactions | 3 votes
      «Pour la suite du monde», de Pierre Perrault et Michel Brault

      Pour la suite du documentaire

      31 mai 2017 | Caroline Montpetit | Cinéma
      Depuis deux ans, tout le milieu cinématographique demande que le film « Pour la suite du monde », de Pierre Perrault, Marcel Carrière et Michel Brault, tourné en 1962 à l’île aux Coudres, soit reconnu comme « événement historique ». 
      Depuis deux ans, tout le milieu cinématographique demande que le film « Pour la suite du monde », de Pierre Perrault, Marcel Carrière et Michel Brault, tourné en 1962 à l’île aux Coudres, soit reconnu comme « événement historique ». 
      3 réactions | 34 votes
      Le grinçant «The Square», du cinéaste suédois Ruben Östlund, a remporté la plus grande distinction dimanche en clôture du 70e Festival de Cannes. C’est le réalisateur espagnol Pedro Almodóvar, à gauche sur la photo, qui présidait le jury cette année.

      Un bon palmarès pour une édition agitée à Cannes

      29 mai 2017 | Odile Tremblay | Cinéma
      Certains bougonneront devant un palmarès consensuel, mais celui-ci fut avant tout éclairé, dans le brouillard d’une cuvée couci-couça, avec, dans le désordre, la plupart des films qu’on prévoyait primés.
      Certains bougonneront devant un palmarès consensuel, mais celui-ci fut avant tout éclairé, dans le brouillard d’une cuvée couci-couça, avec, dans le désordre, la plupart des films qu’on prévoyait primés.
      1 réaction | 12 votes
      • video

      Cigarettes et chocolat chaud

      27 mai 2017 | André Lavoie | Cinéma | ★★★
      Vivre en marge, et avec un brin de folie, voilà une tâche exigeante pour le clan Patar, une famille à part portant son lot de misères et de chagrins, à commencer par la mort de la mère, fan finie de...
      Vivre en marge, et avec un brin de folie, voilà une tâche exigeante pour le clan Patar, une famille...
      0 réactions | 1 votes
      Le Suédois Ruben Östlund est reparti avec les grands honneurs, remportant la Palme d'or du 70e festival de Cannes.
      Festival de Cannes

      Palme d’or à «The Square» et un palmarès de belle tenue

      27 mai 2017 | Odile Tremblay | Cinéma
      C’est l’excellent et grinçant «The Square», du Suédois Ruben Östlund, satire surfant sur des contradictions des élites dans un monde de castes, qui a remporté dimanche à Cannes la convoitée Palme d’or.
      C’est l’excellent et grinçant «The Square», du Suédois Ruben Östlund, satire surfant sur des contradictions des élites dans un monde de castes, qui a remporté dimanche à Cannes la convoitée Palme d’or.
      0 réactions | 2 votes
      Le cinéaste turco-allemand Fatih Akin et l’actrice Diane Kruger

      Festival de Cannes: fin de course et terres brûlées

      27 mai 2017 | Odile Tremblay | Cinéma
      On a vu tous les films de la course, et jamais une compétition, sur propension marquée pour les films de genre, n’aura suscité autant d’opinions contradictoires. Aucun consensus, sinon une posture...
      On a vu tous les films de la course, et jamais une compétition, sur propension marquée pour les...
      0 réactions | 3 votes
    • Un 28 mai à Cannes

      Coup de cœur et coup de gueule sur la Croisette

      27 mai 2017 | Odile Tremblay | Cinéma
      Coup de cœur J’ai enfin pu rattraper Carne y Arena, l’œuvre en réalité virtuelle d’Alejandro González Iñárritu, présentée dans un entrepôt près de l’aéroport de Cannes. Et si la réalité a vraiment...
      Coup de cœur J’ai enfin pu rattraper Carne y Arena, l’œuvre en réalité virtuelle d’Alejandro...
      0 réactions | 1 votes
      Le cinéaste français Roman Polanski

      Festival de Cannes: un Polanski de caricature

      27 mai 2017 | Odile Tremblay | Cinéma
      À 83 ans, des allures de faune préservé dans la saumure, palmé d’or pour «Le pianiste», le cinéaste Roman Polanski se présente avec un film hors compétition cette fois. Ça vaut mieux pour lui.
      À 83 ans, des allures de faune préservé dans la saumure, palmé d’or pour «Le pianiste», le cinéaste Roman Polanski se présente avec un film hors compétition cette fois. Ça vaut mieux pour lui.
      0 réactions | 6 votes
    • Un 27 mai à Cannes

      Coup de coeur et coup de gueule sur la Croisette

      27 mai 2017 | Odile Tremblay | Cinéma
      Coup de cœur Un moment de détente. On est si fatigués en fin de festival, que chacun semble le figurant de notre propre film et tout le monde s’équivaut : Polanski, les stars en robe du soir, le...
      Coup de cœur Un moment de détente. On est si fatigués en fin de festival, que chacun semble le...
      0 réactions | 1 votes
      • video
      Melora Walters et Tracy Letts dans «The Lovers»
      Critique cinéma

      «The Lovers»: quand Mary retrouve Michael

      27 mai 2017 | André Lavoie | Cinéma | ★★★ 1/2
      Les conjoints d’autrefois peuvent-ils devenir les amants d’aujourd’hui ? Ingmar Bergman a déjà répondu par l’affirmative dans Scènes de la vie conjugale, concluant sa radiographie implacable par le...
      Les conjoints d’autrefois peuvent-ils devenir les amants d’aujourd’hui ? Ingmar Bergman a déjà...
      0 réactions | 1 votes
      Le trio a jadis roulé dans les rues de Québec en costumes jaune nanane pour l’œuvre «Rapides et dangereux» (2005).
      Critique cinéma

      «BGL de fantaisie»: pimenté à l’humour du collectif

      27 mai 2017 | Jérôme Delgado | Cinéma | ★★★
      À la fois sérieux et joueurs, cabotins par moments, et surtout passablement occupés : les trois membres de BGL, le collectif chouchou de l’art contemporain québécois, se livrent à la caméra sans...
      À la fois sérieux et joueurs, cabotins par moments, et surtout passablement occupés : les trois...
      0 réactions | 2 votes
      Selon l’actrice Évelyne Brochu (à droite), «Miséricorde» «est à l’image de Fulvio [à gauche], doux, tendre, humble».
      Entrevue

      «Miséricorde»: délit de fuite

      27 mai 2017 | Manon Dumais | Cinéma
      Dans le paysage cinématographique suisse, Fulvio Bernasconi fait figure d’exception. Né à Lugano, il a fait ses études en cinéma à Genève, où il vit toujours, ce qui ne l’empêche pas de tourner en...
      Dans le paysage cinématographique suisse, Fulvio Bernasconi fait figure d’exception. Né à Lugano, il...
      0 réactions | 0 votes
      • video
      La cinéaste Sophie Reine ne fait pas de mystère sur les origines autobiographiques de cette comédie familiale.
      Critique cinéma

      «Cigarettes et chocolat chaud»: les Patar, un monde à part

      27 mai 2017 | André Lavoie | Cinéma | ★★★
      Les baby-boomers n’ont pas le monopole des présences bruyantes dans les manifestations politiques. Le prologue du premier long métrage de la monteuse Sophie Reine, Cigarettes et chocolat chaud, le...
      Les baby-boomers n’ont pas le monopole des présences bruyantes dans les manifestations politiques....
      0 réactions | 1 votes
      • video
      Johnny Depp renoue avec le personnage de Jack Sparrow.
      Critique cinéma

      «Pirates des Caraïbes»: un peu toujours la même histoire

      27 mai 2017 | André Lavoie | Cinéma
      Ce n’était d’abord qu’un manège au royaume de Walt Disney, et ce fut rapidement une machine à fric avec, il est vrai, quelques bonnes pirouettes cinématographiques, surtout lorsque Gore Verbinski...
      Ce n’était d’abord qu’un manège au royaume de Walt Disney, et ce fut rapidement une machine à fric...
      0 réactions | 2 votes
      • video
      À Istanbul, les chats sont considérés comme des symboles culturels.
      Critique cinéma

      Voir Istanbul à hauteur de chat dans «Kedi»

      26 mai 2017 | Julie Carpentier | Cinéma | ★★★★
      Il y a Sari la maman débrouillarde, Bengü l’amoureux, Psikopat la psychopathe jalouse, Deniz le sociable, Aslan Parçasi le chasseur, Duman le gentleman glouton, Gamsiz le joueur un peu brute, Ginger...
      Il y a Sari la maman débrouillarde, Bengü l’amoureux, Psikopat la psychopathe jalouse, Deniz le...
      1 réaction | 4 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.